Nice : Jean Castex annonce le couvre-feu dans tout le département des Alpes-Maritimes dès vendredi !

Jean Castex a annoncé, ce soir, dans sa prise de parole télévisée de nouvelles mesures touchant le département des Alpes-Maritimes.

Comme nous le savons tous, après avoir connu un léger recul cet été, le Covid-19 a repris sa course dans notre pays et circule de plus en plus activement. Comme l’a indiqué ce soir Olivier Véran, si le virus circule moins vite qu’au printemps dernier, il suit néanmoins une courbe croissante très inquiétante.

Compte tenu des indicateurs sanitaires, la métropole de Nice et même tout le département des Alpes-Maritimes passe en alerte maximale. Au 21 octobre 2020, le département Alpes-Maritimes compte 200 hospitalisations en cours pour les patients atteints du COVID-19 dont 34 en réanimation. 1 295 patients ont pu rentrer à leur domicile. Cependant, à date, 237 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie à l’hôpital.

PHOTO CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME. ROSCOFF (29) : ManRos Therapeutics est une entreprise de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements dans le traitement de la mucoviscidose , le labo consacre a la recherche sur les molecules .

Cela signifie, comme l’a confirmé Jean Castex lors de sa prise de parole, qu’un couvre-feu va être imposé. Ce dernier ne touchera pas uniquement la métropole de Nice, mais bien le département des Alpes-Maritime dans son entièreté.

Les sorties seront donc limitées de 21h à 6h et durera 6 semaines à partir du 23 octobre. Il existe bien évidemment des dérogations :

  • pour raison de santé = se rendre chez le médecin, à la pharmacie de garde ou à l’hôpital
  • pour raisons professionnelles
  • pour un déplacement en avion ou en train, dans ce cas, votre billet fait foi (les transports en commun ne connaitront pas d’arrêt de fonctionnement)
  • pour aider une personne vulnérable ou précaire ou pour se rendre auprès d’un proche dépendant
  • pour motif familial impérieux (un déplacement dont la nécessité ne saurait être remis en cause: blessure d’un proche ou d’un membre de la famille proche, etc)
  • pour la garde d’
  • pour une convocation judiciaire ou administrative
  • mais également pour sortir son animal de compagnie.

Pour ces dérogations, il faudra bien sûr se munir d’une attestation de sortie, comme pendant le que l’on a connu plus tôt cette année. Cette attestation est disponible gratuitement dans un format numérique sur le site du .

Sans cette attestation, vous vous exposez à des sanctions : amende de 135€, majorée à 375€ en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention puis une amende de 200€ majorée à 450€ si récidive dans les 15 jours suivants. Si vous commettez trois infractions à cette règle en 30 jours, l’amende augmente alors à 3750€ et vous serez également passible de 6 mois d’emprisonnement.

De ce fait, tous les établissements recevant du public ne pourront plus le faire après 21h, et le télétravail est très recommandé.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.