Pauline Lefèvre : découvrez ce qu’est devenue la célèbre miss météo de Canal+, entre son métier d’actrice et sa vie amoureuse épanouie !

Le passage de Pauline Lefèvre chez Canal+ en tant que miss météo a marqué de nombreux téléspectateurs. Elle s’est fait connaitre en tant que présentatrice météo en succédant à Louise Bourgoin en 2008 dans « Le Grand Journal » avant de se reconvertir au cinéma en tant qu’actrice.

Pauline Lefèvre est née à Troyes, dans l’Aube le 21 mars 1981. Après avoir obtenu son baccalauréat littéraire, elle a étudié à l’École française des attachés de presse avant de travailler un certain temps dans le monde du marketing.

Les premiers pas de Pauline Lefèvre à la

En 2005, elle fait ses débuts à la télévision française, notamment chez Direct 8 où elle a décroché un poste en tant qu’animatrice. Sa mission était de présenter des émissions d’actualités, dont « Facile les  », « Tout va bien », ou encore « Facile la vie ».

En 2008, elle assure la présentation du bulletin chez M6. Puis, elle quitte M6 et rejoint Canal+ la même année pour succéder à Louise Bourgoin en tant que présentatrice météo dans « Le Grand Journal » qui était présenté par Michel Denisot. À cette époque, la présentation du bulletin météo sur la chaîne cryptée devait être faite avec une touche d’humour. Or, Pauline Lefèvre avait un sens de l’humour propre à elle-même que divers magazines ont qualifié de “décapant”, “pétillant”, ou encore “consternant”.

Cet humour permet au bulletin météo de Pauline de recevoir le prix parodique de “l’émission qui se veut humoristique, mais au cours de laquelle on rit encore moins qu’avec un Théma d’Arte sur les camps de concentration”.

Les premiers pas de Pauline dans le monde du .

Après avoir travaillé pour Canal+ pendant deux saisons consécutives, Pauline s’est reconvertie en de cinéma. Elle marcha ainsi sur les pas de bon nombre de ses ainées à l’instar d’Alexandra Kazan, Anne de Pétrini, ou encore Axelle Laffont, et Louise Bourgoin. Elles ont toutes été présentatrices d’émissions télévisées, notamment de bulletin météo, avant de faire carrière dans le cinéma en tant qu’actrices.

Il est à noter que Pauline Lefèvre a déjà pris contact avec le monde scénique en 2008 alors qu’elle faisait des apparitions au théâtre Le Point Virgule Paris. À cette époque, elle tenait le rôle d’un personnage dans une pièce théâtrale de Valentin Anglares, dont le titre est « Les fils de ».

Pour ses débuts dans le cinéma, l’ancienne miss météo de 29 ans a décroché le rôle principal dans un film de Patrice Leconte intitulé « Voir la mer ». Il s’agit d’un film de genre « road-movie » sorti officiellement le 4 mai 2011, dans lequel le personnage de Pauline est une femme fatale qui a séduit deux frères.

Pour ce film, le réalisateur voulait absolument une femme aux cheveux courts. Parce qu’elle voulait obtenir le rôle à tout prix, Pauline Lefèvre a dû sacrifier ses cheveux longs. Toutefois, elle n’en a pas fait un drame parceque’elle a jugé que c’était  un sacrifice indispensable comme elle l’a gentiment confié au magazine Grazia. « Il fut jadis une Pauline de la télévision, une blonde aux cheveux blonds, mais désormais, il y a la Pauline du cinéma » a-t-elle précisé.

©Franck Castel/Wostok Press/Maxppp
France, Deauville
11/09/2015

Après avoir franchi ce premier pas dans le monde du cinéma, on retrouve l’actrice dans « Mince alors ! », un film de Charlotte de Turckheim sortie officiellement le 28 mars 2012.

Pour ce qui est la vie privée de Pauline Lefèvre, elle est mariée au réalisateur Julien Ansault depuis le 23 août 2013. Son époux n’est autre que le fils de l’humoriste Chantal Ladesou et de Michel Ansault.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !