Philippe Martinez prévient contre une catastrophe sanitaire si la mesure de l’obligation vaccinale est maintenue pour le personnel médical !

Annoncée depuis le début de l’année comme l’ultime solution pour une éradication de la Covid-19, la vaccination contre ce virus continue de ne pas faire l’unanimité. Le plus surprenant, c’est qu’il soit même objet de débat au sein du personnel médical en France. Une situation qui dure depuis plusieurs semaines suite aux annonces faites par le président Emmanuel Macron concernant l’obligation de se vacciner pour ces soldats au front de la crise sanitaire. Une décision qui pourrait présager le pire selon certains, notamment Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyrille Choupas (@choupas.cyrille)

Une obligation de se vacciner qui passe pour une atteinte à la liberté pour le personnel médical

La pilule a visiblement du mal à passer du côté du personnel de santé. En effet, le président de la République française avait exposé il y a bientôt deux mois l’obligation de vaccination du personnel sanitaire impliqué en première ligne de cette pandémie de la Covid-19.

Un personnel dans lequel sont considérés les agents de santé, mais également les employés des hôpitaux, des maisons de retraite, des établissements pour handicapés ainsi que les travailleurs bénévoles en contact de personnes âgées. Une décision qui n’a pas tardé à créer de nombreux remous, notamment du côté des sceptiques au sujet des vaccins de la Covid-19.

Une date limite fixée pour le respect de cette mesure

L’échéance du 15 septembre a été fixée pour la mise en œuvre de cette mesure censée assurer le bien-être de tous.

Pour contraindre certains travailleurs qui tenteraient de déroger à ce qui a été institué, une menace de « sanctions » a même été clairement énoncée dans le discours d’Emmanuel Macron à cet effet.

Un état de choses jugé contraire aux valeurs démocratiques de la France d’après les détracteurs de cette mesure. Un groupe dans lequel se retrouve le syndicaliste français de 60 ans Philippe Martinez qui à travers sa dernière sortie médiatique fait voir les dangers que fait courir la poursuite de cette décision dans l’hexagone.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Newspayper (@newspayper.fr)

Philippe Martinez redoute une nouvelle catastrophe sanitaire

Si aujourd’hui, l’heure est plutôt à l’apaisement au vu des statistiques liées à la Covid-19 qui diminuent progressivement en France, les jours à venir pourraient s’avérer sombres. C’est en tout cas la prédiction faite par Philippe Martinez hier devant les médias suite à son entrevue avec le français Jean Castex.

En effet, il redoute que la détermination de l’État français à poursuivre cette mesure entraîne une vague de départ volontaire du côté des agents de santé ce qui pourrait entraîner une nouvelle vague sans précédent. D’après ses estimations, 5 à 10 % du personnel sanitaire en moins du fait de cette obligation de vaccination est largement suffisant pour envisager une telle éventualité.

C’est pour cela qu’il appelle d’ailleurs à la mobilisation générale des travailleurs de la santé qu’il représente à travers la Confédération Générale du Travail. Une mobilisation qui aura pour but de manifester le 14 septembre prochain contre cette mesure inopportune qui mettrait à mal tous les efforts consentis par la France depuis des mois.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Philippe Martinez prévient contre une catastrophe sanitaire si la mesure de l’obligation vaccinale est maintenue pour le personnel médical !