Pourquoi devez-vous faire attention au pamplemousse dans votre alimentation ?

Le pamplemousse est un agrume qu’on aime bien savourer en jus, en entrée ou en dessert. Ce fruit apporte toujours une note d’originalité en cuisine. Cependant, la vraie question reste à savoir s’il faudrait l’intégrer n’importe comment dans l’alimentation. N’est-il pas néfaste pour certains médicaments ?

Le pamplemousse dangereux pendant une chimiothérapie

Pendant une chimiothérapie, il n’est absolument pas déconseillé de consommer des agrumes. Que ce soit l’orange, la mandarine ou même le citron, ça peut bien aller. Par contre, il y a une exception à ne pas négliger. Il sagit naturellement du pamplemousse et de ses dérivés.

En effet, le pamplemousse contient des substances qui empêchent le corps de décomposer correctement les médicaments qui sont utilisés pendant une chimiothérapie. Cela peut naturellement conduire à une aggravation des effets secondaires. Ce qui est variable en fonction des personnes.

L’action en question débute réellement 4 heures environ après avoir bu un verre de jus de pamplemousse. Son effet dure en moyenne 24 heures. Compte tenu de ça, il est plus recommandé de ne pas manger ou boire de pamplemousse. Et ce, au moins 24 heures avant la chimiothérapie, ni même après le traitement.

Hormis ça, il est important de savoir que l’effet du pamplemousse ne concerne pas uniquement la chimiothérapie. Bien au contraire, le pamplemousse et les croisements de pamplemousse réagissent aussi avec de nombreux médicaments. L’idéal est donc de prendre l’avis de votre médecin en cas de prescription de médicament ou de lire tout au moins la notice.

Autres impacts connus du pamplemousse

Tâchez d’éviter aussi le pamplemousse avec les anti-inflammatoires ou l’aspirine. Optimal pour ne pas majorer voire déclencher des brûlures d’estomac ou des reflux acides.

Soyez conscient que prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse est l’équivalent de 20 comprimés pris avec un verre d’eau. Ce fruit est déjà naturellement connu pour interagir avec certains types de médicaments. Ce qui entraîne un grand risque de surdosage.

Vous devez également savoir qu’il y a 85 médicaments connus qui interagissent naturellement avec le pamplemousse. Parmi ceux-ci, 43 peuvent avoir des effets secondaires très graves. On peut faire mention de la mort subite, de l’insuffisance rénale aiguë, l’insuffisance respiratoire. Outre ça, il y a également les saignements gastro-intestinaux ainsi que la suppression de la moelle osseuse pour ceux dont le système immunitaire est affaibli.

Caractéristiques des médicaments non compatibles avec le pamplemousse

L’interaction ne s’appliquer pas réellement à des classes de médicaments. Cela se fait plutôt à des médicaments bien particuliers qui présentent trois caractéristiques fixes.

On peut évoquer les médicaments qui sont pris par voie orale. Il y a aussi le faible taux à intermédiaire des médicaments absorbés ou bio disponibles. L’interaction est applicable aussi lorsque le médicament est métabolisé par un enzyme appelé principalement cytochrome P450 3A4.

Pour un médicament sous pharmacologie, vous pouvez rechercher les critères dans la monographie du produit. Il est aussi possible de le faire dans les renseignements posologiques. Tout compte fait, prendre ses précautions lorsqu’il s’agit d’insérer le pamplemousse dans son alimentation est nécessaire.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Pourquoi devez-vous faire attention au pamplemousse dans votre alimentation ?