Présidentielle 2022 : dernière ligne droite pour les candidats LR à un mois du congrès !

La direction du parti LR a dévoilé le jeudi 4 novembre, les cinq candidats qui doivent se présenter à la primaire interne qui se tiendra lors du prochain congrès du 4 décembre 2021. Michel Barnier, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Éric Ciotti et Phillipe Juvin sont les prétendants retenus. La balle se trouve désormais dans le camp de ces derniers. Ils ne disposent que d’un mois pour aller convaincre les adhérents.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Michel Barnier (@michelbarnier_)

La course contre la montre

Qui des cinq candidats retenus sera désigné comme le champion de droite pour le scrutin de 2022 ? Est-ce la présidente de l’Île-de-France, Valérie Pécresse, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, l’ex-négociateur de Brexit pour l’UE, Michel Barnier, le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti ou le maire de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin ? De toute façon, les cinq candidats n’ont que 5 mois pour persuader les votants. Certes, ces prétendants sont déjà en campagne depuis plusieurs mois. Cependant, ils entrent dans une dernière phase décisive où certains jouent leur survie politique.

Selon la dynamique enclenchée depuis quelques mois, trois favoris se dégagent du lot. Il s’agit de Xavier Bertrand, de Valérie Pécresse et de Michel Barnier. La stratégie de communication est la même au niveau des états-majors des trois candidats. Ils se présentent tous comme l’alternative à Emmanuel Macron. En revanche, pour convaincre les électeurs, chacun table sur ses atouts et ses propositions.

Dans ses discours, Michel Barnier vante son expérience internationale. Diplomate chevronné, l’ancien ministre des Affaires étrangères a fait une longue carrière au sein des institutions internationales. De même, il met en exergue sa fidélité pour le parti LR contrairement à ses principaux concurrents. Valérie Pécresse mise sur son volontarisme. Quant à Xavier Bertrand, il dit s’imposer comme le candidat digne pour n’avoir « jamais trahi en rejoignant les rives de la Macronie. »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Michel Barnier (@michelbarnier_)

L’immigration, le sujet phare

Depuis le début de cette précampagne, l’immigration s’est fait une bonne place dans le débat, surtout avec les déclarations fracassantes du polémiste Éric Zemmour. À droite, c’est un sujet qui s’impose également dans les discours. Lors de son déplacement ce jeudi à Marck-en-Calaisis (Pas-de-Calais), Xavier Bertrand s’est longuement exprimé sur le thème.

Dans ses propos, le président des Hauts-de-France juge urgent de reprendre en main l’immigration. « Plus personne ne tient la barre. La France subit une immigration qu’elle ne choisit plus. Il est urgent d’en reprendre le contrôle », lance-t-il. Pour reprendre le contrôle, le candidat axe son projet sur deux principes. « Décider qui peut s’installer sur son sol et qui doit quitter son sol et que l’immigration réponde aux besoins de la France et non l’inverse », déclare-t-il.

Pour lui, « ce n’est pas la France qui doit répondre aux besoins de l’immigration, c’est l’immigration qui doit répondre aux besoins de la France. » Il souhaite organiser un référendum afin de réviser la constitution qui permettra au parlement de fixer chaque année le quota d’immigration, notamment, l’immigration familiale. « Pour rejoindre son conjoint, il faudra présenter un passeport républicain, à condition de maîtriser la langue française, et respecter les principes de laïcité, d’égalité et de primauté de la loi républicaine », explique-t-il.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : dernière ligne droite pour les candidats LR à un mois du congrès !