Présidentielle 2022 : pour Christian Estrosi, Xavier Bertrand se ridiculise devant l’extrême droite!

Le maire de Nice a été l’invité de France 2 le mercredi 24 novembre dans la matinée. Christian Estrosi a opiné sur l’actualité politique. Il parle de son avenir politique et celui de son parti qui pourrait rejoindre l’Horizon d’Edouard Philippe. Le maire de Nice évoque également le récent feuilleton offert par les Républicains avec le départ de Muselier. Sur ce sujet, il fustige l’attitude de Xavier Bertrand.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Christian Estrosi (@cestrosi)

« Il a mis un genou à terre » face à l’extrême droite

Après avoir quitté les Républicains le 6 mai 2021, Christian Estrosi garde toujours sa position critique envers son ancienne formation politique. Sur France 2, il se prononce sur les échanges musclés qui ont lieu du mardi au mercredi entre Muselier et Eric Ciotti. Une guéguerre qui a conduit à un départ du président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans ce duel par presse interposée, c’est la posture adoptée par Xavier Bertrand qui étonne le maire de Nice.

Pour rappel, dans une déclaration faite dans Le Parisien, Muselier apporte soutien au président des Hauts-de-France en vue du prochain congrès de LR. Cependant, juste après la publication de cette déclaration de soutien, s’en suit un échange de mots violents entre le président de la Provence-Alpes-Côte d’Azur et Eric Ciotti, un autre candidat à l’investiture de LR. Le député des Alpes Maritimes accuse Renaud Muselier d’être macroniste. Par contre, ce dernier reproche à Eric Ciotti de faire les yeux doux à l’extrême droite.

Dans cette opposition, Xavier Bertrand prend position pour Eric Ciotti. « Renaud Muselier a choisi de m’apporter son soutien, mais je ne peux en accepter les termes. Ses attaques contre Eric Ciotti sont inacceptables », a-t-il écrit sur son compte tweeter. Pour le maire de Nice, Xavier Bertrand a mis un genou à terre quand il l’entend dans ces déclarations.

« Comment peut-on avoir quitté le parti en lui reprochant d’être allé trop loin vers l’extrême droite il y a quelques années, et aujourd’hui préférer voir un président du Rassemblement national assis dans le fauteuil de la Région Sud ? », s’est-il interrogé. Selon lui, « les Républicains ne se grandissent pas avec de telles positions »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Christian Estrosi (@cestrosi)

Christian Estrosi rejoindra-t-il Édouard Philippe ou pas ?

Sur France 2, il a été aussi question de l’avenir politique du maire de Nice. Avec sa formation politique « ’la France audacieuse »’ créée après son départ des Républicains, Christian Estrosi de visibilité sur la scène politique. Ainsi, Horizon d’Edouard Philippe est une option qu’il n’exclut pas.

« J’ai une grande proximité avec lui et nous avons une filiation politique. Nous avons à défendre notre héritage commun aux côtés d’Emmanuel Macron. Nous verrons comment, mais Edouard Philippe apporte une réponse pour que la droite gaulliste puisse s’organiser sous une autre forme que celle qui nous est offerte aujourd’hui », a-t-il souligné.

L’ancien ministre de l’Industrie annonce qu’il reçoit l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe le 1er décembre à Nice pour discuter sur le fond des sujets d’actualité politique. Il prévoit donc s’entretenir avec le maire de Havre sur une probable adhésion à son nouveau parti politique.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : pour Christian Estrosi, Xavier Bertrand se ridiculise devant l’extrême droite!