Présidentielle 2022 : Quelles sont les chances accordées aux différents candidats dans les sondages ?

Les candidats à la présidentielle de 2022 mènent déjà les tractations. Chacun quadrille le terrain de son côté afin de se rendre le plus visible auprès des électeurs. Cependant, dans les intentions de vote, la popularité des candidats est très déséquilibrée et instable. Que révèle la dernière enquête Harris Interactive réalisée en ligne du 17 au 20 septembre 2021 ?

D’après ce dernier sondage, Emmanuel Macron et Marine Le Pen mènent toujours la course en tête. Cependant, la candidate du Rassemblement national sera battue au second tour par l’actuel président. Toutefois, derrière ces deux favoris, ça se bouscule également entre les autres candidats.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by EU POLLS (@european_polls)

Xavier Bertrand en tête à droite

À droite, c’est le président de la région les Hauts-de-France qui vient en tête. L’ancien député LR reste stable dans les sondages. Il est crédité de 14 % des suffrages en cas de la candidature de Yannick Jadot chez les écologistes. En revanche, si c’est Sandrine Rousseau qui est désignée, candidate d’EELV, Xavier Bertrand gagnerait un point de plus, soit 15 %. Son adversaire, Valérie Pécresse recueille 12 % d’intentions de vote, peu importe les cas de figure. Elle perd ainsi un point en une semaine.

Jean Luc Mélenchon mène la course à gauche

À gauche, c’est le leader de la France insoumise qui s’impose pour le moment dans les sondages. Jean-Luc obtient 11 % d’opinion favorable, peu importe les circonstances. Il est suivi de la candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo qui est donnée à 7 % avec le scénario Yannick Jadot candidat. Autrement, la maire de Paris recueille 8 % en cas de la candidature de Sandrine Rousseau.

Les écologistes reculent dans les sondages. Yannick Jadot se retrouve désormais à 6 % alors qu’il était à 8 % il y a une semaine. Son adversaire Sandrine Rousseau, quant à elle, est crédité de 2 % d’intentions de vote, soit le même score pour Arnaud Montebourg. Le candidat du Parti communiste français, Fabien Roussel monte à 3 %.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Peuple Révolté (@peuple_revolte)

À l’extrême droite, Marine Le Pen est menacée par Eric Zemmour

La compétition s’annonce plus rude à l’extrême droite avec le polémiste Eric Zemmour qui déjoue les pronostics et défie la notoriété du Rassemblement national. Bien que sa candidature ne soit pas encore confirmée, l’ancien chroniqueur est en nette progression dans les sondages. En une semaine, il gagne un point de plus et recueille actuellement 11 % des suffrages.

Cette ascension de l’éditorialiste engendre des conséquences au niveau de la popularité de Marine Le Pen. Plus le polémiste progresse, plus la candidate du RN recule. Marine Le Pen descend sous la barre des 20 %. Elle est créditée actuellement de 18 % d’intentions de vote. Néanmoins, peu importe les cas de figure, la candidate du RN sera présente au second tour face à Emmanuel Macron qui est pour le moment en tête des sondages. Le candidat potentiel de la majorité est crédité de 23 % des voix.

Cependant, Marine Le Pen devrait récupérer la grande majorité des électeurs du journaliste Eric Zemmour au second tour. Toutefois, cela ne suffira pas pour battre l’actuel président de la République au second tour. Cette enquête de vote est réalisée avec 1 314 personnes représentatives de la population française.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Présidentielle 2022 : Quelles sont les chances accordées aux différents candidats dans les sondages ?