Prince Andrew : le fils d’Elizabeth II est de nouveau fragilisé après de glaçantes révélations sur son passé !

Après des mois sans être vu, le prince Andrew a été de nouveau au centre de l’attention du public. De nouvelles révélations ont été désormais révélées.

L’année 2019 s’annonçait dure pour le fils préféré de la reine Elizabeth II.

Le début d’une descente en enfer pour le prince

Il a été impliqué dans l’affaire de Jeffrey Epstein. Né le 20 janvier 1953, ce dernier a été accusé d’être un pédo criminel. En effet, le milliardaire a organisé un trafic de nombreux jeunes mineurs qui faisaientt objet d’« esclaves sexuelles ». Le frère du a été dès lors suspecté d’être parmi les clients de l’homme d’affaires. Voulant sauver sa peau, le duc d’York a accordé un interview à la BBC. Une occasion pour lui de réfuter les accusations à son encontre.

Toutefois, les dernières révélations de l’une des victimes lui ont fortement porté préjudice. Ce n’est autre que le témoignage de Virginia Giuffre. Une jeune femme qui avait affirmé avoir eu des relations sexuelles avec le fils cadet de la reine. Au New York Post, cette dernière a déposé un manuscrit détaillant sa version quant à l’affaire. Virginia Giuffre a ainsi dévoilé de troublantes vérités.

À seulement 17 ans, la jeune femme affirmait recevoir 1000 dollars pour passer deux jours à satisfaire le désir sexuel du prince Andrew. Passant des moments dans une résidence de Jeffrey Epstein, Virginia Giuffre avait eu du mal à exaucer les attentes de son maître. Selon les propos de la victime, elle a été engagée pour « divertir le prince Andrew à l’infini que ce soit pour lui donner son corps lors d’un massage érotique ou simplement pour l’emmener à cheval ». Une mission qui a été dure pour la jeune fille.

Un cauchemar qui est loin de se terminer

Face à ce scandale sexuel Epstein, le prince Andrew s’est effacé de la scène publique, mais également de l’organigramme royal. Il a été même enlevé dans l’administration de ses comités caritatifs. De plus, même aux fiançailles de sa fille Beatrice, le prince a été banni de s’y rendre. Cependant, les dernières révélations de Daily Mail le 8 août n’ont fait qu’empirer son cas.

Après avoir été impliqué dans le trafic de mineur, le prince Andrew ne cessait de clamer son innocence. Voulant impérativement sortir de cette affaire, ce dernier a misé sur la recherche de Ghislaine Maxwell. Une ex-compagne d’Epstein qui a pris la fuite après avoir été suspectée par la police. En effet, le père de Beatrice et Eugenie était convaincu qu’un témoignage de cette femme pourrait le tirer d’affaire. Hélas, bien que Maxwell ait été arrêtée aux États-Unis, elle ne lui avait pas porté secours.

Dépité par la situation, le prince Andrew est loin de voir la lumière dans sa vie. De nouvelles révélations n’ont fait qu’aggraver sa situation. Ce 8 août, Daily Mail a dévoilé que le duc d’York a dépensé des à côté d’une deuxième femme britannique. Le pire, c’est le fait que cette dernière est accusée d’être une « co-conspiratrice clef » de Jeffrey Epstein. Cependant, l’identité de la femme demeure cachée pour de causes juridiques. Quoi qu’il en soit, Maria Farmer, une autre victime de Jeffrey, s’avérait être une connaissance de la mystérieuse femme. Elle a ainsi révélé divers indices sur cette dernière. Après avoir évoqué que cette deuxième femme britannique victime d’un trafic de jeunes filles d’Angleterre, Maria Farmer décrivait qu’il s’agissait de sa « baby-sitter » de l’époque. Étant plein aux as et menant une vie de luxe, la vie de cette femme inconnue n’est plus loin de prendre une autre tournure.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !