Alberto Fernández suspend le rapatriement des Argentins tentant de rentrer au pays

Scénarios possibles de l’impact du covid-19 en Argentine 0:37

(. espagnol) – Le président argentin, Alberto Fernández, a annoncé mercredi que “pour l’instant” le rapatriement des citoyens se trouvant dans d’autres pays est suspendu.

Dans une interview accordée à Telefé, Fernández a assuré avoir chargé le ministre des Affaires étrangères Felipe Solá d’aider les personnes à l’étranger jusqu’à ce que des mesures puissent être prises, à l’exception de certains cas justifiés.

L’annonce prend tout son sens alors que le pays est en quarantaine obligatoire et que ses frontières sont fermées à titre de mesure contre le coronavirus.

Le président a précisé qu’il essaye de réguler uniquement les revenus des plus de 65 ans car ce sont eux qui présentent le plus de risques. “Le reste d’entre vous attend un peu et nous viendrons à votre aide lorsque le risque en Argentine sera gérable”, a-t-il ajouté.

Le ministère argentin des Affaires étrangères a confirmé à . qu’il n’avait pas un nombre exact d’Argentins cherchant à rentrer dans le pays, mais qu’il y en aurait au moins 10 000.

Jusqu’à ce mercredi, en Argentine, il y a eu 8 décès par coronavirus et il y a 502 cas confirmés.

.