COVID-19 : Le COVID-19 supprime en avril les emplois formels créés au Mexique en 2019

CORONAVIRUS –

Le nouveau coronavirus supprime 555247 emplois formels, soit plus que les 342077 nouveaux emplois enregistrés en 2019, selon les chiffres de l’IMSS.

Par Francisco Rivera

La nouvelle épidémie de coronavirus au Mexique a supprimé 555 247 emplois formels en avril, selon les chiffres de l’IMSS publiés mardi.

Les données contrastent avec les 342077 nouveaux emplois enregistrés en 2019 avec l’institut dirigé par Zoé Robledo.

La perte est beaucoup plus profonde que la contraction de 3 080 positions en avril de l’année dernière.

Au cours du week-end, le président Andrés Manuel López Obrador avait annoncé que son gouvernement avait estimé la perte d’un demi-million d’emplois formels en avril en raison de l’impact économique du virus.

Dans le cumul au 30 avril, l’IMSS avait un record de 19 millions 927 696 emplois, soit une baisse de 2,7% par rapport au cumul au 31 mars qui était de 20 millions 482 943.

Les entités les plus sinistrées

Quintana Roo, Baja California Sur et Guerrero ont enregistré les contractions les plus profondes au rythme annuel, avec respectivement -18,1%, -10,8% et -6,3%.

Source: Inegi

Le gouvernement fédéral a l’intention de créer deux millions d’emplois en neuf mois grâce à la construction de logements, à l’expansion du programme Sembrando Vida et à des projets phares comme le Maya Train.

La semaine dernière, l’Institut national de statistique et de géographie (Inegi) a annoncé sa décision d’annuler la publication des résultats de l’enquête mensuelle sur l’emploi pour avril et mai en raison de l’impossibilité de réaliser des entretiens en face à face en raison de l’urgence sanitaire.

Cependant, il a ajouté qu’il travaillait sur une enquête téléphonique. Contrairement aux données IMSS, les enquêtes Inegi incluent le travail informel.

Lire aussi: Le coronavirus aggrave l’activité industrielle au Mexique: il connaît sa plus forte baisse depuis 2009