Face à une pandémie, aux Pays-Bas, ils demandent de modifier la loi afin d’allouer des ressources à la santé

La proposition originale du gouverneur Jaime Rodríguez envisageait la publication d’un décret visant à créer un fonds de prévoyance pour le coronavirus Covid-19, mais il a été rejeté.

Le gouvernement de l’État a demandé au Congrès local de réformer la loi sur les dépenses de Nuevo León, afin que le Fonds de sécurité des municipalités et le Fonds de développement municipal puissent être utilisés pour combattre la pandémie de coronavirus Covid-19.

Selon le président du Congrès de l’État, Juan Carlos Ruiz García, la lettre officielle avec ladite pétition a été remise au Bureau des partis vers 14h00 aujourd’hui, pour être analysée lors de la prochaine session ordinaire de l’Assemblée législative, qui Il est envisagé jusqu’au 20 avril.

Selon le député PAN, dès le départ, ce n’est pas faisable et il pourrait même être illégal que ces ressources soient utilisées pour un travail différent de celui pour lequel elles ont été créées, il leur faudra donc d’abord vérifier les lois fédérales, avant de procéder à la réforme.

“Il est suspect de les demander par décret, par quel décret et pourquoi il ne copie pas l’initiative au Congrès de l’Union, qui est celui qui a réformé les nouvelles lois financières et qui dicte oui et que cela ne peut pas être fait.

“Ici, nous ne pouvons pas, avec un simple décret, qui veut que nous approuvions de mettre de côté les articles d’autres lois, comme la loi sur la sécurité, qui envisage et limite l’utilisation du Fonds de sécurité”, a-t-il ajouté.

Dans le cadre de cette initiative de réforme, l’Exécutif de l’État demande également le consentement du législatif pour pouvoir créer, à ce titre, la figure du Fonds de prévention, Covid-19 Combat and Control, qui pourrait recevoir des ressources pour “le total attribué à l’exécutif national dans la loi sur les dépenses”.

En outre, il est prévu de retirer aux agences autonomes, telles que la Commission des droits de l’homme, la Commission électorale, le Procureur de la justice, le Procureur anti-corruption, entre autres, 2,5% de leur budget afin qu’il soit redirigé vers ce fonds spécial.

Il convient de mentionner que la proposition originale, annoncée par le gouverneur Jaime Rodríguez Calderón Dimanche dernier, il s’agissait notamment de retirer des ressources aux municipalités, cependant, après une longue réunion que les 51 maires ont eue avec lui, ce mercredi matin, cette idée a été écartée. (Ntx)