L’Eurocamara, pour sauver l’accord iranien et éviter une escalade | Couverture

Les groupes du Parlement européen étaient favorables à la sauvegarde de l’accord nucléaire iranien après que la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni aient activé mardi le mécanisme de règlement des différends, considérant que l’Iran manquait à ses engagements.

L’objectif final, ont-ils convenu lors d’un débat en Eurocamara sur l’augmentation de la tension dans la région, est d’éviter une escalade de la violence qui ne fera qu’aggraver la situation après un début d’année très convulsif.