L’OMS préoccupée par l’augmentation des infections en Amérique du Sud

L’organisme craint que la région sud du continent américain ne devienne l’épicentre de la pandémie, en raison du nombre élevé d’infections ces dernières semaines.

Régénération, 22 mai 2020. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est préoccupée par l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 en Amérique du Sud. Ils craignent que la région ne devienne l’épicentre mondial de la pandémie.

Le directeur exécutif du Programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire, Michael Ryan, a souligné lors d’une conférence virtuelle comment ces derniers jours plusieurs pays d’Amérique du Sud ont connu une « augmentation considérable » du nombre de personnes infectées.

Ryan a souligné la situation actuelle au Brésil qui, jusqu’à ce vendredi 22 mai, enregistre 291 579 cas confirmés de Covid-19 et 18 859 décès.

Il a même été souligné que le taux de mortalité le plus élevé se trouve en Amazonie, avec 490 personnes infectées pour 100 000 habitants, un chiffre trop élevé.

Le gouvernement d’extrême droite, Jair Bolsonaro, a refusé de décréter une quarantaine nationale pour la pandémie afin de ne pas arrêter le fonctionnement de l’économie.

Cependant, les 27 gouverneurs ont pris des mesures d’isolement social, fermant des entreprises non essentielles et suspendant les transports entre leurs États.

Outre le Brésil, le Pérou, le Chili et l’Équateur, ils présentent un nombre élevé d’infections par le virus SARS-COV-2.

Catégories Santé