Renzi veto sur la réforme judiciaire ouvre une crise dans le gouvernement italien | Monde

Le refus du parti de Matteo Renzi, Italia Viva, de soutenir le décret-loi sur la réforme du processus judiciaire a ouvert une crise pour le gouvernement italien, dont cette formation fait partie.

Le Conseil des ministres a approuvé ce matin le décret réformant le processus pénal et les nouvelles conditions de prescription des délits en l’absence de Teresa Bellanova et Elena Bonetti, toutes deux ministres d’Italia Viva, qui n’ont pas assisté à la réunion.