Savez-vous que la consommation de beaucoup de fruits et légumes réduit le risque du Déclin cognitif ?

On ne le dira jamais assez ; notre dépend beaucoup de notre alimentation. C’est un rapport naturel dans la mesure où c’est elle qui donne tout à l’organisme. Les maladies liées à l’âge comme le déclin cognitif peuvent se prévenir des années à l’avance. C’est le moyen le plus efficace pour l’instant qui inclut les fruits et légumes.

Fruits et légumes contre Déclin cognitif !

Il y a plusieurs études en la matière. Les unes plus récentes que les autres viennent à la même conclusion. Dans la majorité des cas, les fruits et les légumes consommés suffisamment et régulièrement évitent la démence à toute personne. Il ne s’agit pas d’une consommation spontanée, mais pendant longtemps dans les plats quotidiens. L’observation de plusieurs personnes sur des dizaines d’années en vient à cette conclusion qui pourtant n’est pas coûteuse. recommandent une consommation saine et équilibrée pour tirer profit.

Une étude célèbre

Il convient de parler de la « Nurses’ Health Study ». C’est une longue expérience datant de 1976. L’objectif dans le temps est d’évaluer chez les femmes quelques facteurs de risque des maladies chroniques. Environ 49 493 personnes de sexe féminin ont répondu à des questionnaires. 27 842 personnes de sexe masculin ont participé au même exercice quelques années plus tard. Le premier groupe a renseigné son régime alimentaire au cours de la période 1984_ 2006. Le second de 1986 à 2002.

Les résultats montrent toujours que les personnes qui s’alimentaient beaucoup de fruits et de légumes vieillissaient bien. Le mal surprend plus ceux qui n’ont pas pris l’habitude de consommer des fruits et légumes.

Autres facteurs favorisant le Déclin cognitif

Ce n’est pas seulement le manque de fruits de légumes qui favorisent les complications de démence. Il y a un mode de vie qui même avec les fruits et légumes n’efface pas le risque. Il s’agit du tabagisme, l’alcoolisme ; le manque d’activité physique. Il faut parler aussi de l’hérédité. Plusieurs patients ont eu dans leur famille des parents victimes d’une démence. Le fonctionnement du cerveau dépend beaucoup de la pression sanguine. Lorsque vous ne bougez pas fréquemment et que l’obésité s’installe, vous avez plus de risque à aller vers une démence.

La protection du cerveau

Dans la majorité des études, ce sont les flavonoïdes qui viennent en tête comme meilleurs protecteurs du cerveau. On les trouve dans les fruits et légumes comme l’orange, la fraise, les myrtilles, les poivrons… Lorsque ces plantes ne sont pas traitées avec des produits chimiques toxiques, les consommateurs en tirent le meilleur avantage. Dans une récente étude qui a vu la participation de 80 000 sujets moins avancés en âge, les résultats sont convaincants.

 Constat des chercheurs

Les chercheurs ont constaté une nette différence entre la santé mentale des personnes qui associaient suffisamment de flavonoïdes dans leur plat. Ces personnes gèrent au mieux leur stress et l’anxiété contrairement aux autres qui ont presque vieilli avant l’âge. Jusque-là, il faut reconnaitre qu’il n’y a pas encore un traitement adéquat de la démence. Il n’est proposé au patient que des calmants contre différents symptômes. Le mal n’est souvent pas touché à la racine.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Savez-vous que la consommation de beaucoup de fruits et légumes réduit le risque du Déclin cognitif ?