Selena Gomez est furieuse contre Facebook et balance une situation dramatique qui pourrait coûter la vie à des milliers de personnes !

Encore une fois, la chanteuse et actrice américaine a montré qu’elle n’avait pas sa langue dans sa poche et qu’elle pouvait aussi prendre la parole pour des problématiques des plus sérieuses !

Selena Gomez
Source : DPA/ABACA

Selena Gomez est aujourd’hui une des stars américaines les plus influentes sur les réseaux sociaux, mais elle compte bien heureusement se servir de son image de chanteuse pour pouvoir propager la bonne parole.

Selena Gomez n’a pas sa langue dans sa poche et elle l’a montré à de nombreuses reprises !

Par le passé, on a pu voir la américaine Selena Gomez s’insurger contre le harcèlement en ligne : un sujet qui lui tenait à cœur et avec lequel elle ne plaisante pas !

Mais plus tôt dans l’année, on avait pu voir Selena Gomez prendre la parole sur un sujet de taille : les élections présidentielles ! En effet, alors que l’élection américaine opposait Donald Trump et Joe Biden, la chanteuse a fait tout ce qui était possible pour que son public, notamment de très jeunes américains en droit de voter, se rendent dans les bureaux de vote ou décident de faire une procuration pour les cas où ils ne pourraient pas se rendre dans des bureaux de vote physiques.

Ce n’est donc pas un hasard si aujourd’hui, on peut à nouveau entendre la chanteuse pousser un véritable coup de gueule contre toute la désinformation qui circule autour du .

En effet, depuis le début de la pandémie, on retrouve partout des “fake news” et ces dernières n’ont pas manqué de passablement énerver de nombreuses personnalités dans le monde entier. Si pour le moment, nous n’avions pas entendu Selena Gomez prendre en main le sujet, c’est désormais chose faite avec des déclarations choquantes que l’on a pu lire il y a tout juste quelques heures.

Selena Gomez accuse Facebook de ne pas prendre en main les “fake news” !

Comme on le sait, de plus en plus de personnes dans le monde ne font plus du tout confiance aux médias dits « traditionnels », et ils préfèrent s’informer plutôt sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de Facebook, Twitter ou encore . Malheureusement, c’est une réalité et ces médias ont plutôt tendance à favoriser des opinions plutôt que les confronter, laissant les internautes dans des bulles d’informations qui sont parfois liées au complotisme.

Selena Gomez a fait donc une affirmation choquante mais qui est le reflet de sa pensée. Sur son compte Twitter, elle a en effet affirmé que la désinformation pourrait encore coûter des milliers de vie, et tout cela à cause de Facebook qui ne prend pas de mesures concrètes à ce sujet. Pour le moment, la direction du réseau social n’a pas encore réagi aux propos de Selena Gomez, mais cela pourrait bien être le cas dans les prochains jours. En effet, la plateforme de réseau social a affirmé plusieurs fois vouloir lutter contre la propagation du coronavirus, mais concrètement les chiffres sont alarmants.

Pour valider ses propos, Selena Gomez s’est par ailleurs appuyée sur une déclaration d’Imran Ahmed qui est le patron du Center for Countering Digital Hate, une organisation permettant de lutter contre les « fake news ». Selon les propos de ce dernier, moins de 5% des fake news qui ont été signalées sur les réseaux sociaux ont été retirées, autant dire qu’il reste beaucoup de marge pour Facebook et les autres pour progresser sur le sujet ! Mais les plateformes prendront-elles leur rôle au sérieux dans les mois à venir ? Personne ne peut en être sûr malheureusement, et les “fake news” continuent à prospérer pour le moment…


Hugo Lapage

Hugo Lapage

Je suis passionné par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ! Toujours connecté, je ne rate aucune des rumeurs les plus folles qui circulent sur le web.