Bologne remporte le derby avec SPAL. Al Mazza termine 1-3

© photo par Daniele Buffa / Image Sport

SPAL-Bologna 1-3 (23 ‘Petagna, 24’ Vicari aut., 60 ‘Barrow, 63’ Poli)

Un succès important pour la Bologne de Sinisa Mihajlovic dans le derby SPAL. 1-3 le résultat final: devancé en première période avec la rigueur de Andrea Petagna, alors l’objectif de Francesco Vicari qui envoie les équipes se reposer sur 1-1. Au second semestre, Bologne connaît du succès grâce aux réseaux étroits de Musa Barrow et Andrea Poli.

AVANTAGE SPAL, BOLOGNE IMMÉDIATE ÉGALE – Après une phase d’étude et de combat au milieu de terrain dans les 20 premières minutes, le jeu commence à 22 ‘, lorsque l’arbitre Fabbri signale le point de penalty pour la faute de Paz sur Di Francesco avec un ballon éloigné (avec l’aide de la sur le terrain): à partir de 11 mètres il se présente Andrea Petagna qu’avec froideur et précision déplace Skorupski portant le résultat à 1-0. 75 ” passe et Bologne trouve le nul: Schouten envoie Soriano au fond, avec 21 qui met au centre une croix basse sur laquelle il intervient Francesco Vicari qui dévie le ballon dans son propre but, portant le résultat à 1-1.

MIHAJLOVIC ARRIVE SUR LE BANC, BOLOGNA MONTRE – Au début de la seconde mi-temps, Sinisa Mihajlovic quitte les tribunes et monte sur le banc pour charger son équipe. Et le coup marche: à la 52e minute Soriano profite d’une erreur de Bonifazi mais Berisha sauve. A 60 ‘, 2 minutes après son entrée sur le terrain, il est Musa Barrow rompre l’équilibre en trouvant le 1-2 pour lui avec une grosse parabole du bord de la zone qui glisse à l’intersection des pôles. Les rossoblù, cependant, ne sont pas satisfaits et 3 minutes plus tard, à 63 ‘, ils retrouvent également le 1-3 avec le capitaine Andrea Poli, bon pour pousser une passe parfaite de Soriano (avec la défense du SPAL trop statique à l’occasion).

RÉACTION STÉRILE DU SPAL – Le double but déplace immédiatement M. Semplici, même si son équipe tente surtout la réaction avec les initiatives individuelles de Di Francesco et Strefezza, mais Skorupski est prudent et ne se trompe pas. Dans le dernier quart d’heure la fatigue se dégage clairement, même si le SPAL continue de chercher le chemin du filet avec une puissante conclusion de Petagna bien maîtrisée par le gardien bolognais. L’équipe de Mihajlovic réussit à garder l’équilibre même dans les dernières minutes et après 3 ‘de récupération, l’arbitre Fabbri siffle la fin sur un résultat de 1-3.