Équipe de la décennie: Everton

NORWICH, ANGLETERRE – 12 DÉCEMBRE: Tim Howard d’Everton lors du match de Premier League entre Norwich City et Everton au stade Carrow Road le 12 décembre 2015 à Norwich, en Angleterre. (Photo de Stephen Pond / .)

Bienvenue à Last Word sur l’équipe de football de la série de la décennie. Everton a connu une décennie mitigée – d’une cinquième place sous Roberto Martinez à des finitions incohérentes sous Ronald Koeman et Marco Silva. Depuis que Carlo Ancelotti a pris les rênes, la forme d’Everton s’est améliorée en Premier League. Cependant, la pause forcée signifie que nous avons la chance de regarder les meilleurs joueurs d’Everton de 2010-2019.

Équipe de la décennie: Everton

Formation d’Everton: 4-2-3-1

Gardien – Tim Howard

Tim Howard est le premier homme à intégrer l’équipe. Le gardien de but américain a rejoint les Toffee de Manchester United en 2006 et a assumé les fonctions de numéro un jusqu’à son départ en 2016. Howard a été un pilier sur le côté pendant plus de la moitié de la décennie, assurant la fiabilité de la ligne arrière avec son arrêt de tir assuré. Son moment de couronnement de la décennie est venu en 2012 quand il a marqué le seul but de sa carrière. À domicile contre Bolton Wanderers, Howard a lancé le ballon sur Adam Bogdan, bien que assisté par le vent, dans une défaite de 2-1.

Arrière droit – Seamus Coleman

Le capitaine actuel du club, Seamus Coleman, s’incline confortablement à l’arrière droit. L’Irlandais a rejoint Sligo Rovers en 2009 et, à l’exception d’un prêt à Blackpool en 2010, est presque toujours présent depuis. Coleman est souvent considéré dans la tranche supérieure des arrières latéraux de la Premier League pour sa capacité à affecter le jeu aux deux extrémités du terrain. Non seulement il est un défenseur fiable, sa capacité à traverser et sa conscience d’attaque lui valent des applaudissements. Il est toujours à Everton, bien qu’il ne soit plus un arrière droit de premier choix depuis que Djibril Sidibe a rejoint l’été dernier.

Défenseur central – Phil Jagielka

Un autre capitaine du club d’Everton se joint à l’équipe alors que Phil Jagielka est au centre de la mi-temps. Jagielka a rejoint Sheffield United en 2006 et est resté dans l’équipe jusqu’à son retour aux Blades l’été dernier. Jagielka n’était pas seulement un défenseur très résolu et fort, il était tout aussi à l’aise sur le ballon. Sa capacité de dépassement fait de lui une grande partie de l’équipe de Roberto Martinez et lui vaut 40 sélections en Angleterre. Il ne fait aucun doute que Jagielka est un grand personnage et un leader inspirant. Il doit simplement être de ce côté.

Défenseur central – John Stones

L’international anglais John Stones est le prochain homme à recevoir l’appel. Il a rejoint Barnsley pour 3 millions de livres sterling en 2013 et est parti pour 47,5 millions de livres sterling en 2016. Encore une fois, sa capacité de passe est sa principale qualité. Martinez a utilisé Stones comme le premier homme à construire des attaques à partir de, une qualité que Pep Guardiola semblait apprécier. Pour Everton, Stones n’était qu’un jeune défenseur exerçant son métier, bien que vous puissiez voir que sa qualité était là. Il était fort dans le tacle et n’a jamais reculé devant l’aspect physique du match. Il a depuis remporté deux titres de Premier League avec Manchester City et a amassé 39 sélections en Angleterre.

Arrière gauche – Leighton Baines

On pourrait faire valoir que l’arrière gauche Luca Digne devrait faire partie de ce côté, mais Leighton Baines a toujours été l’un des meilleurs arrière gauche de la ligue. Comme Coleman, sa capacité d’attaque le distingue des autres arrières latéraux de la ligue, faisant d’Everton une menace puissante dans de vastes zones. L’Anglais a également été le premier arrière gauche de choix pour Everton depuis qu’il a signé avec Wigan Athletic en 2007 jusqu’à ce que Digne le rejoigne. Ses coups de pied arrêtés l’ont également rendu dangereux. Le moment culminant de sa décennie est venu quand il a marqué deux coups francs en un match contre West Ham United en 2013.

Milieu de terrain – Idrissa Gueye

Idrissa Gueye a apporté sécurité et énergie au milieu de terrain d’Everton. L’international sénégalais a rejoint Aston Villa pour 7 millions de livres sterling en 2016. Gueye a toujours été parmi les meilleurs joueurs de la Premier League à Everton, affichant son style de jeu combatif. Sa répartition et sa façon de jouer réparties signifiaient qu’Everton pouvait gagner le ballon en haut du terrain, permettant des compteurs rapides. Après beaucoup d’intérêt pendant deux ans, Gueye est finalement parti pour le Paris Saint-Germain à l’été 2019 pour un montant de 20 millions de livres sterling.

Milieu central – Gareth Barry

Gareth Barry a rejoint Everton depuis Manchester City en 2013, initialement prêté. Barry a immédiatement apporté expérience, calme et intelligence de football. Il était une partie vitale du côté de Roberto Martinez qui a atteint l’Europe, tombant souvent dans un dos trois lorsqu’il était en possession. Il a permis à Baines et Coleman de monter le terrain dans les zones d’attaque. Le leadership de Barry aurait également été extrêmement bénéfique pour le vestiaire. Barry a été à Everton pendant quatre ans alors qu’il partait en 2017 pour rejoindre Tony Pulis à West Bromwich Albion. Il est devenu plus tard le premier joueur d’apparence de la Premier League, avec 633.

Milieu offensif – Marouane Fellaini

Marouane Fellaini a été le joueur le plus important d’Everton au cours des dernières années de l’ère David Moyes. Sa menace aérienne l’a rendu presque impossible à défendre, et lorsqu’il a été utilisé juste derrière l’attaquant, cette menace a été amplifiée. Il est devenu le point focal des équipes d’Everton et il a prospéré. Fellaini a marqué onze buts lors de sa dernière saison, et la plus prolifique, au club avant son départ pour Manchester United.

Ailier gauche – Richarlison

Depuis son arrivée à Watford en 2018 pour 40 millions de livres sterling, la capacité de Richarlison à marquer des buts parle d’elle-même. Il avait marqué 13 lors de sa première campagne et avant l’arrêt de cette saison, il en avait déjà marqué dix. Ce record est impressionnant pour un ailier de 22 ans. Richarlison est pacy, agile et habile, un type de joueur qu’Everton n’a pas souvent eu. Richarlison est encore au début de sa carrière, mais il mérite toujours une place de ce côté. Ses exploits ont attiré l’attention de Barcelone, qui aurait proposé 85 millions de livres sterling au Brésilien en janvier.

Ailier droit – Steven Pienaar

Steven Pienaar fait partie de l’équipe après avoir passé deux séjours au club au cours de la décennie. Pienaar a été le joueur de l’année d’Everton en 2010 et a porté le formulaire en 2011 avant de rejoindre Tottenham Hotspur. Après seulement 12 mois, il est retourné à Goodison Park et a retrouvé la forme qui lui a valu le déménagement en premier lieu. Son style de jeu pacy et habile était différent de Richarlison car il était plus un créateur pour les autres. Il a formé un partenariat dangereux avec Fellaini avant le départ de ce dernier. Pienaar a finalement fait ses adieux pour la dernière fois en 2016 lorsqu’il a rejoint David Moyes à Sunderland.

Avant centre – Romelu Lukaku

Qui d’autre cela pourrait-il être? Romelu Lukaku a été prolifique à Everton, où il a marqué 68 buts en 141 matchs. Lukaku a marqué plus de buts presque chaque saison à Everton alors qu’il était adoré du côté bleu du Merseyside, devenant leur meilleur buteur de l’ère de la Premier League. La force, le rythme et la finition mortelle de Lukaku ont fait de lui l’un des meilleurs attaquants d’Europe pendant son séjour à Everton. Il a inscrit 52 buts en 84 matchs avec la Belgique, devenant également son meilleur buteur. Il a quitté Everton en 2017 en rejoignant Manchester United.

Photo principale

Intégrer à partir de .