“Il est peu probable que le football redémarre avant les autres sports”

Jean Malago, président du CONI, est intervenu à l’issue de la visioconférence de la junte extraordinaire d’aujourd’hui. Le sujet est la reprise du championnat de football.

Voici ses mots:

«Bien que le football soit à certains égards un monde à part, en termes de popularité et de nombre, je considère qu’il est extrêmement peu probable qu’il y ait une distinction entre l’activité professionnelle et l’activité de base, et entre les différentes disciplines sportives. Le ministre Spadafora, présent à la vidéoconférence, c’était très clair: il n’y aura pas de ressources pour aider tout le monde et tout. Le même ministre a demandé qu’il y ait partage et complicité entre tous les sujets sportifs en ce moment difficile. Nous sommes dans une situation d’urgence, les ressources ne peuvent pas être là pour tous et pour tous, c’est pourquoi nous devons penser à quelque chose d’alternatif.

Plutôt que de demander de l’argent, je pense qu’il est logique de faire des demandes sur ce qui n’a pas été réalisé jusqu’à présent: je fais référence, par exemple, à la reprise du marketing avec les agences de paris. Lorsque cette possibilité a été refusée, j’ai immédiatement déclaré mon opposition. C’était une forme d’affaiblissement pour les clubs et les installations, que les grandes sociétés de paris ne pouvaient pas nommer, surtout quand tout le monde en Europe pouvait le faire. vous avez vu Juventus-Real Madrid, ou Naples-Barcelone, ou Milan-Bayern Munich: le nôtre a dû effacer les inscriptions sur les maillots, alors que sur les bobines du stade ou sur les maillots des adversaires les mêmes noms apparaissaient très clairement “.