La promesse qu’Oswaldo Sánchez n’a pas gardé Chivas

Pour beaucoup, Oswaldo Sánchez a une place très spéciale dans l’histoire récente de Guadalajara, car il est devenu non seulement capitaine et champion de l’équipe, mais également référence et idole pour la génération qui a grandi en le voyant dans l’objectif de l’Atletico.

Son au revoir a été l’un des plus douloureux pour les adeptes du troupeau, car juste après le championnat Apertura 2006, Oswaldo a mis fin à son séjour à Verde Valle pour émigrer à Santos Laguna.

Peu s’en souviennent, mais il y avait une promesse que le Mexicain ne remplissait plus Chivas, et c’était de retourner à l’institution.

Lors de la conférence de presse où le Guadalajara a annoncé ses adieux au pli, il a été fidèle avec un message aux fans, “Je sais qu’un jour je reviendrai”, en plus de mentionner qu’il a compris la douleur causée par son départ, mais que le départ La Comarca Lagunera était la meilleure chose pour lui et sa famille à cette époque.

Oswaldo Sánchez n’est jamais revenu porter le maillot rojiblanca, il est resté et a conclu sa carrière avec Santos, où il a réussi à décrocher quelques titres de Liga MX et où il est également considéré comme historique.

À la suite de son départ, des gardiens de but tels que Luis Michel, Antonio Rodríguez, Raúl Gudiño, Rodolfo Cota, entre autres, ont défendu la cabine rouge et blanche, Cota étant le seul champion de la ligue en entrée.

La figure d’Oswaldo Sánchez ne sera pas oubliée dans le monde du rojiblanco, ses arrêts spectaculaires et son leadership resteront dans la mémoire de beaucoup, mais aussi la douleur de son départ aura le même résultat, car il n’est jamais redevenu bouc, du moins pas en tant que footballeur.