“Le football européen peut perdre plus de 7 000 millions”

Jaume Roures, responsable de Mediapro et titulaire des droits de télévision des ligues majeures et les compétitions européennes et mondiales, elle est également très consciente de l’évolution de la pandémie de coronavirus. La paralysie des compétitions suppose déjà une grave crise économique qui pourrait s’aggraver si elles ne reprennent pas. Roures, cependant, est optimiste et, dans ce sens, a déclaré et dans les déclarations au programme «No ho diguis a ningú» de RAC1, il a souligné que «les seuls calendriers viables sont ceux qui mènent à une fin au-delà de juin. Cela ne devrait pas être un problème. C’est une situation de force majeure. Si les contrats ne prennent pas fin, les footballeurs ne facturent pas. Ils seront les premiers intéressés à finir quand ce sera le cas. “

26/03/2020

Agir à 23h56

CET

sport.es

“La chose la plus importante est de terminer la saison. Il n’est pas si important de savoir quand la prochaine saison commencera.donne. Si cette saison n’est pas terminée, 30% des revenus seront perdus, Le football européen perdrait plus de 7 000 millions d’euros. Le football ne peut pas se le permettre “, a ajouté le responsable de Mediapro.

“Si une compétition ne se termine pas, le contrat doit être renégocié et la proportionnalité de ce qui a été joué et de ce qui n’a pas été appliqué doit être appliquée. Mais c’est le scénario le moins possible, tout le monde s’intéresse à la fin de la saison “, a insisté Jaume Roures.

Jaume Roures, fondateur de Mediapro | EFE