“Le manque d’intrants chez Gustavo Fricke est extrêmement grave” »Football Press

Mardi 21 janvier 2020

Le gardien de l’équipe chilienne, Claudio Bravo, a fait référence aux allégations de pénurie à l’hôpital Gustavo Fricke de Viña del Mar. Le gardien de Manchester City a rejeté la situation par le biais de ses réseaux sociaux, car il a toujours soutenu des causes sociales.

Le gardien de but du ‘Red’ et de Manchester City, Claudio Bravo, a réagi après des accusations de pénurie à l’hôpital Gustavo Fricke de la ville de Viña del Mar. L’archer, qui s’est toujours manifesté pour des causes sociales à travers ses réseaux social, a critiqué la situation du système de santé publique au Chili.

L’enceinte publique a alerté sur le manque de fournitures et de médicaments, ce qui a entraîné la suspension des traitements et des chirurgies pour les patients atteints de cancer, de maladies rénales et coronariennes.

Face à la situation, le gardien s’est manifesté à travers son Twitter en publiant que «ce genre de chose ne peut pas être manqué, c’est extrêmement grave. Quelle tristesse pour Dieu », en joignant une photo des plaintes des médecins de l’hôpital.

Le double gardien de but américain avait déjà critiqué le système de santé du Chili, en interrogeant le ministre Jaime Mañalich pour visiter les centres de bien-être des zones rurales telles que Buin ou Viluco, des terres dont le joueur est originaire.

À son tour, Bravo a été pris en compte dans les rapports Big Data présentés au gouvernement, le décrivant comme un personnage avec une grande influence après le déclenchement social du 18 octobre.

Ce genre de chose est incontournable, c’est extrêmement grave.
Quelle tristesse pour Dieu. https://t.co/NJotJDGRqM

– Claudio Bravo Muñoz (@ C1audioBravo) 21 janvier 2020

Il l’a invité à se rendre à l’hôpital de Buin ou à visiter le bureau de Viluco. Lorsque vous êtes là-bas, envoyez-nous quelques photos afin que nous puissions voir comment nous sommes en santé. Santé: le ministre a perdu la raison. https://t.co/gc7cbJZ7oj – Claudio Bravo Muñoz (@ C1audioBravo) 29 novembre 2019