Manchester City se déclare “déçu mais pas surpris”

L’UEFA a annoncé vendredi que Manchester City ne pourra pas participer aux deux prochaines saisons aux compétitions européennes et devra payer une amende de 30 millions d’euros pour “avoir commis des infractions graves” dans le règlement de licence de cet organisme et dans les limites financières.

14/02/2020

Agir à 23h25

CET

Sport.es

La Chambre des récompenses de l’UEFA a considéré, une fois toutes les preuves examinées, que la Ville avait “commis de graves infractions aux règles de l’UEFA en matière de licences et aux règles relatives au fair-play financier, en exagérant son avantage sponsors des informations transmises à l’UEFA entre 2012 et 2016 “.

En outre, cette agence a accusé la ville de ne pas avoir coopéré à l’enquête sur l’affaire.

“La Chambre des prix a imposé des sanctions disciplinaires à Manchester City, notamment l’exclusion de la participation aux compétitions de l’UEFA au cours des deux prochaines saisons (2020-2021 et 2021-2022) et le paiement d’une amende de 30 millions d’euros ) “fait-il remarquer.

Cette décision peut être portée en appel par la Ville devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

“Si Manchester City exerce ce droit, l’explication de la décision prise par la Chambre des récompenses ne sera pas publiée avant la décision du TAS”, ajoute-t-il.

Avant cette annonce, Manchester City a répondu rapidement avec une déclaration dans laquelle il était “déçu, mais pas surpris“.

“Le club Il a toujours aspiré à la nécessité principale de rechercher un organisme et un processus indépendants pour traiter de manière impartiale l’ensemble des preuves irréfutables à l’appui de sa position.“, explique la Ville dans une note envoyée aux médias.

“En décembre 2018, l’enquêteur en chef de l’UEFA a publiquement anticipé le résultat et la sanction qu’il entendait infliger à Manchester City, avant même d’ouvrir tout type d’enquête. Le processus ultérieur, défectueux et constamment divulgué par l’UEFA, qu’il a lui-même supervisé, a laissé peu de doute sur le résultat final. Le club a déposé une plainte officielle auprès de l’instance disciplinaire de l’UEFA, plainte qui a été validée par une décision du TAS “, souligne le club anglais.

La Ville se plaint qu’il s’agit d’une “affaire engagée par l’UEFA, traitée par l’UEFA et jugée par l’UEFA”.

“Avec ce processus discriminatoire désormais conclu, le Club tentera d’obtenir un procès impartial dans les plus brefs délais et, par conséquent, engagera d’abord une procédure devant le tribunal arbitral des sports dès que possible”, annonce-t-il.

Cette décision n’affecte pas la saison en cours de Manchester City, dans lequel il est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, où il affrontera le Real Madrid.

La sanction intervient après une enquête menée par le journal allemand Der Spiegel dans laquelle des courriels confidentiels du propriétaire de la ville, Cheikh Mansour bin Zayed al-Nahyan, ont été révélés, dans lesquels il a été démontré qu’il finançait, via sa compagnie aérienne Etihad, les parrainages du tee-shirt City, Stadium et Academy.

Un de ces courriels a révélé que seule une partie du financement provenait d’Etihad, tandis que le reste provenait d’une autre entreprise de Mansour, le Abu Dhabi United Group.

Cela irait à l’encontre du jeu financier équitable de l’UEFA adapté en 2011 et qui tente d’empêcher les propriétaires de clubs d’investir dans leurs équipes sans aucune limite.