Pisa-Juve Stabia 1-1, une magie de Di Gennaro déchire l’égal à 95 ‘

Pour la 21e journée du championnat de Serie B, le pise a accueilli le Juve Stabia pour une confrontation directe entre nouvellement promus, à la recherche de précieux points de salut.

Les hôtes reviennent de l’excellent tirage au sort du super leader Benevento, arrêté sur 1-1, mais ils recherchent un succès qui manque depuis quatre manches. En revanche, un moment de forme extraordinaire pour la Juve Stabia, qui a remporté quatre victoires et un nul lors des cinq derniers défis, avec le tour précédent qui avait vu les guêpes vaincre Empoli par 1-0 à Menti.

Quelques points qui séparent les deux clubs au classement, avec les cloches devant deux longueurs. Alignements spéculaires pour Luca D’Angelo et Fabio Caserta, qui adoptent le 4-3-1-2. Pise et Juve Stabia comptent toutes deux des indisponibilités différentes pendant ce match.

A 14 ‘, après une première phase de course sans grandes émotions, belle conclusion à 30 mètres par Gucher frappant la barre transversale, le ballon rebondissant ensuite sur le terrain; grand frisson pour les guêpes sur la splendide exécution du footballeur Pisan.

Pise toujours dangereuse sur le football placée à la 29e minute avec Birindelli serrant un coin vers la porte de Provedel, qui en extension est réactif et chasse le danger. Juve Stabia en grande souffrance qui tente de changer de structure en passant à 4-3-3, mais les hôtes ne donnent pas le souffle au jaune et au bleu et à 38 ‘Vitiello sauve un but déjà fait avec une diagonale parfaite sur Soddimo, bien servi au centre de la zone de gauche.

La première mi-temps s’est terminée sur un score de 0-0, ce qui a permis à Pise de se rapprocher de la tête à plusieurs reprises, la Juve Stabia étant très mal en point et peu efficace pour définir sa propre manœuvre, écrasant trop dans sa propre moitié sans produire de danger des côtés Gori.

Dans la seconde moitié de la toile identique avec la Juve Stabia trop bas et pratiquement rien dans la phase offensive. A 18 ‘sur un coup franc de Nerazzurri de la gauche, le Provedel sort vide, Masucci touchant le ballon qui ne sort pas beaucoup sur le fond. Vers le milieu de la seconde moitié, Caserta est revenu à 4-3-1-2 avec les entrées d’Izco, Rossi et peu après Di Gennaro.

La première occasion de la Juve Stabia arrive à 37 ‘avec Ricci bon et chanceux pour vaincre trois adversaires, changer de jeu pour Mallamo qui soutient la limite sur Di Gennaro, la conclusion de ce dernier et fort mais central et Gori laisse le ballon s’échapper de mains, claque sur le poteau, puis s’éloigne du miroir.

Un instant plus tard, à 38 ‘, Pise est allée de l’avant avec Masucci auteur d’une conclusion à la limite fatalement déviée pour Provedel, assisté de Marconi. Après le but, un mauvais geste de Marconi qui, après une légère retenue de Calò, frappe le milieu de terrain Stabiese dans le ventre, non vu par l’arbitre.

En finale, cependant, aux 5 derniers minutes de récupération, sur un coup franc du trocart pour la Juve Stabia, Gori sort vide, le ballon a été ramené à la limite par les guêpes où Di Gennaro met une conclusion folle à l’intersection qui rend les nombreux fous des ventilateurs thermiques sont arrivés en Toscane.

Le match se termine avec un score de 1-1 et des goûts moqueurs pour une Pise qui n’aurait pas démérité les trois points. Capitalisez plutôt la Juve Stabia, qui dans la zone de Cesarini remporte un point d’or, allonge sa ligne et garde ses distances avec le Nerazzurri, malgré un test à nuances. Sur le chemin des vestiaires, des étincelles entre Marconi et Troest, toutes deux expulsées.