“Serie A? Jouer est une force. Nous sommes humains, pas des machines”

Daniele Gastaldello, pavillon de la Sampdoria et aujourd’hui capitaine et défenseur de Brescia, est intervenue sur la possible reprise du championnat de Serie A qui prendra comme étape la majeure partie de notre été. Intercepté par les micros de Radio Anch’io Sport, il a exposé toute son opposition, et tout son malaise à disputer le départ, au milieu de l’été, parfois non approprié selon le défenseur, comme 16h30.

« Ils ne sont pas tous Cristiano Ronaldo »

Daniele Gastaldello, défenseur et capitaine des hirondelles, n’avait pas de cheveux sur la langue et s’est laissé aller à des déclarations fortes et contraires sur la façon dont le championnat devrait recommencer: « Mettre fin à ce championnat est un forçage, jouer 12 matchs en été nous expose à des risques incroyables. Et les matchs à 16h30 en été sont scandaleux. Nous ne sommes pas des machineset nous sommes aussi des êtres humains. « 

Tous les joueurs ne sont pas pour et en faveur du redémarrage, Gasteldello en est la preuve tangible: « Dans le reste de l’Italie vous ne voyez pas ce qui s’est passé en Lombardie, beaucoup me demandent dans la rue pourquoi le football doit recommencer, beaucoup ont perdu leurs proches. À mon avis, ce championnat recommence de manière forcée et ne sera jamais celui qui s’est terminé en mars « . Et encore: « Ce championnat doit s’arrêter et toute éventuelle relégation sera décidée. J’ai dit au président (Cellino, ndlr) que si nous sommes les derniers, nous devons revenir en arrière. Ce n’est pas que nous à Brescia ne voulons pas jouer parce que nous ne voulons pas rétrograder, ce n’est pas comme ça. Si nous le méritons, nous devons revenir en arrière. Le football doit redevenir une passion: il y a d’autres intérêts qui l’emportent sur la passion du football « .

Une intervention claire et décisive également sur la question des salaires: « L’opinion publique pense que nous sommes privilégiés, mais je rappelle à tous qu’il y a des joueurs de Serie A qui gagnent beaucoup mais il y a aussi beaucoup de joueurs qui gagnent salaire minimum fédéral et ils doivent subvenir aux besoins d’une famille. Ce sont aussi des footballeurs, ils ne peuvent pas prendre de l’argent des mois en retard. Ils ne sont pas tous les mêmes que Cristiano Ronaldo« .

Catégories Football