Khabib Nurmagomedov a rejeté le test COVID-19 après l’infection du père

Bien que son père soit tombé dans le coma après un test positif pour COVID-19, Khabib Nurmagomedov refusé de subir un test de dépistage d’une maladie mortelle.

Les médecins lui ont proposé le test COVID-19, après que son père a été infecté et est tombé malade, mais aurait le combattant a rejeté le test et a insisté pour que les médecins concentrent leur attention sur son père, qui reste dans un état critique.

Abdulmanap Nurmagomedov, 57 ans, a été transporté de son Daghestan natal à un hôpital militaire de Moscou il y a plusieurs semaines après être tombé malade d’une pneumonie et symptômes pseudo-grippaux, dont il a été confirmé par la suite qu’il s’agissait de COVID-19.

Alors que son état empirait, le célèbre entraîneur a subi un accident vasculaire cérébral et a dû subir une intervention chirurgicale avant d’être mis dans un coma d’origine médicale. ET malgré le réveil du coma une semaine plus tardaurait incapable de parler et toujours dans un état critique. Reste inconscient et ne peut pas respirer sans assistance médicale.

Le mois passé, Khabib a confirmé sur Instagram Live que son père avait reçu un diagnostic de COVID-19 et avait souffert de complications cardiaques de la maladie. La Fédération de Russie compte plus de 415 000 cas confirmés de COVID-19, dont près de 5 000 décès..

Catégories Sport