Le meneur du Thunder Chris Paul au fil des ans

De ses débuts au lycée à West Forsyth High School à Clemmons, en Caroline du Nord, à Wake Forest jusqu’à ses jours avec l’Oklahoma City Thunder, Chris Paul a ébloui les fans et a connu un grand succès.

Paul a été repêché n ° 4 au classement général par les Pélicans de la Nouvelle-Orléans en 2005, remportant le prix de recrue de l’année NBA la saison suivante. Il a été finaliste du prix du joueur le plus utile à 22 ans et a été sélectionné pour 10 matchs des étoiles, dont un avec le Thunder.

Mais sa carrière n’a pas été que des sommets. Paul a dû traverser des luttes plus vastes, notamment l’ouragan Katrina qui a détruit sa nouvelle communauté en 2005 et le scandale de la bande de Donald Sterling qui a perturbé les Clippers de Los Angeles et le monde du basket-ball lors des séries éliminatoires de 2014.

Découvrez sa carrière à travers des photos:

West Forsyth à Wake Forest

Après une carrière au secondaire qui comprenait les honneurs de la deuxième équipe des États-Unis et un match américain de McDonald’s…
Après une carrière au lycée qui comprenait les honneurs de la deuxième équipe des États-Unis et une apparition au All American Game de McDonald’s et un match de 61 points pour honorer son défunt grand-père, Chris Paul s’est engagé à l’Université de Wake Forest.
plus

© AP Photo / Chuck Burton

Succès à Wake Forest

Au cours des deux années de Paul à Wake Forest, les diacres démoniaques sont passés de 48 à 16 alors que Paul en moyenne 15…
Au cours des deux années passées par Paul à Wake Forest, les diacres démoniaques sont allés de 48 à 16 alors que Paul a récolté en moyenne 15 points, 6,3 passes décisives et 2,5 interceptions par match. Il a mené l’équipe à deux victoires au tournoi NCAA en première année et une de plus en deuxième année.
plus

© AP Photo / Tom Copeland

Recrue de l’année

Repêché quatrième au repêchage de la NBA 2005, Paul a remporté les honneurs de recrue de l’année en moyenne…
Repêché quatrième au repêchage de la NBA 2005, Paul a remporté les honneurs de recrue de l’année en moyenne 16,1 points, 7,8 passes décisives, 5,1 rebonds et 2,2 interceptions tout en aidant les Hornets à améliorer leur record de 20 victoires.
plus

© AP Photo

ouragan Katrina

Peu de temps après que Paul a été repêché par les Hornets, l’ouragan Katrina a frappé la Louisiane et la côte du Golfe,…
Peu de temps après que Paul a été repêché par les Hornets, l’ouragan Katrina a frappé la Louisiane et la côte du golfe, dévastant la communauté de la Nouvelle-Orléans. Les matchs à domicile des Hornets ont été déplacés à Oklahoma City, et Paul a contribué aux efforts de secours à la Nouvelle-Orléans, y compris les rénovations du terrain de basket-ball et de la maison et les dons aux familles pour Thanksgiving et Noël.
plus

© Garrett Hubbard / USA AUJOURD’HUI

L’équipe Redeem

Paul était membre de la «Redeem Team», qui est entrée aux Jeux olympiques de 2008 avec un seul message:…
Paul était membre de l ‘«équipe de rachat», qui a participé aux Jeux olympiques de 2008 avec un seul message: c’était une médaille d’or ou c’était un échec. Paul les a aidés à remporter l’or et à rester invaincus, avec une moyenne de 8,0 points, 4,1 passes décisives, 3,6 rebonds et 2,3 interceptions en presque 22 minutes par match.
plus

© Greg Pearson / USA AUJOURD’HUI

Candidat MVP 2008

À sa troisième saison, Chris Paul, âgé de 22 ans, s’est classé deuxième derrière Kobe Bryant lors du vote MVP après…
À sa troisième saison, Chris Paul, âgé de 22 ans, s’est classé deuxième derrière Kobe Bryant lors du vote MVP après avoir mené les Hornets aux éliminatoires pour la première fois de sa carrière. Il a récolté en moyenne 21,1 points et un record de la ligue de 11,6 passes décisives et 2,7 interceptions par match, s’établissant comme l’un des meilleurs gardiens de points de la ligue.
plus

© AP Photo / Eric Gay

Last Hornets run

De 2008 à 2011, les Hornets n’ont raté qu’une seule fois les séries éliminatoires, l’année où Paul a raté la moitié de la saison…
De 2008 à 2011, les Hornets n’ont raté qu’une seule fois les séries éliminatoires, l’année où Paul a raté la moitié de la saison en raison d’une blessure. Lors de sa dernière série éliminatoire avec la Nouvelle-Orléans, Paul a récolté en moyenne 22 points, 11,5 passes décisives et 6,7 rebonds par match alors qu’il tirait 54,5% du sol et 47,4% de 3. Ce n’était pas suffisant, la Nouvelle-Orléans étant tombée face aux Lakers en six matchs. .
plus

© Robert Hanashiro / USA TODAY Staff

Deux métiers à Los Angeles

En 2011, la NBA a nixé un trade qui aurait envoyé Paul à Los Angeles…
En 2011, la NBA a nixé un échange qui aurait envoyé Paul aux Los Angeles Lakers. Après que cela se soit effondré, les Hornets ont accepté d’échanger Paul contre Clippers en échange d’Eric Gordon, Chris Kaman, Al-Farouq Aminu et un choix de repêchage utilisé plus tard sur Austin Rivers.
plus

© Stephen Dunn / .

Lob City

Paul a rapidement trouvé le rythme avec Blake Griffin et DeAndre Jordan. «Lob City» est devenue une marque passionnante…
Paul a rapidement trouvé le rythme avec Blake Griffin et DeAndre Jordan. « Lob City » est devenu une marque de basket-ball passionnante avec des passes rapides et des ruelles tumultueuses. Avec Paul à bord, les Clippers ont mis fin à une sécheresse de cinq ans en séries éliminatoires et ont fait les séries éliminatoires six années de suite.
plus

© AP Photo / Charles Rex Arbogast

MVP All-Star

Paul a été nommé MVP du All-Star Game 2013 avec 20 points, 15…
Paul a été nommé joueur par excellence du match des étoiles de 2013 alors qu’il a récolté 20 points, 15 aides et quatre interceptions pour mener l’Ouest à une victoire de 143-138. C’était la sixième apparition consécutive de Paul, une séquence qui resterait intacte pendant encore trois ans.
plus

© Bob Donnan / USA TODAY Sports

Président de l’Association des joueurs

Chris Paul a été élu président du NBA Players Union en août 2013 et a été réélu…
Chris Paul a été élu président du syndicat des joueurs de la NBA en août 2013 et a été réélu en 2017. Sur cette photo de 2014, Paul et le président Barack Obama ont parlé de l’initiative d’Obama d’aider les garçons de couleur tandis que la NBA tentait de recruter 25 000 mentors pour elle. .
plus

© AP Photo / Susan Walsh

Ruban adhésif Donald Sterling

Pendant les séries éliminatoires de 2014, un enregistrement des commentaires racistes du propriétaire d’alors Clippers, Donald Sterling, est devenu public.…
Pendant les séries éliminatoires de 2014, un enregistrement des commentaires racistes du propriétaire d’alors Clippers, Donald Sterling, a été rendu public. Les joueurs ont envisagé de boycotter jusqu’à ce que Sterling vende l’équipe, mais ont décidé de ne pas sauter les séries éliminatoires et ont protesté contre Sterling d’une manière qui incluait de retourner leurs échauffements à l’envers pour couvrir le logo de l’équipe. La NBA a interdit à Sterling d’assister aux activités et aux matchs de la ligue, et il a vendu l’équipe à Steve Ballmer en août 2014.
plus

© AP Photo / Marcio Jose Sanchez

Dernier Clippers run

Lors de la dernière course éliminatoire de Paul avec les Clippers, il a récolté en moyenne 25,3 points, 9,9 passes décisives et 5,9…
Lors de la dernière course éliminatoire de Paul avec les Clippers, il a récolté en moyenne 25,3 points, 9,9 passes décisives et 5,9 rebonds tout en tirant 49,6% du terrain et 36,8% de 3. Cependant, ils ont perdu contre le Jazz en sept matchs et Lob City serait brisé cette intersaison.
plus

© Richard Mackson / USA TODAY Sports

Échangez à Houston

Les Houston Rockets ont échangé pour Paul, qui a dirigé un mouvement offensif de petite taille et d’analyse à côté de James…
Les Houston Rockets ont échangé pour Paul, qui a dirigé un mouvement offensif de petite taille et d’analyse à côté de James Harden. En deux ans à Houston, Paul a récolté en moyenne 17,1 points, huit aides et cinq rebonds par match. Cependant, ils n’ont pas réussi à traverser les Golden State Warriors, en partie à cause de la blessure de Paul en 2018 qui l’a tenu à l’écart des Jeux 6 et 7 de la série éliminatoire entre les équipes.
plus

© Matthew Emmons / USA AUJOURD’HUI Sports

Retour à OKC

Après les séries éliminatoires de 2019, les Rockets ont échangé Chris Paul – la deuxième année de ses quatre ans,…
Après les séries éliminatoires de 2019, les Rockets ont échangé Chris Paul – la deuxième année de son contrat de 160 millions de dollars sur quatre ans – et des choix de repêchage pour Russell Westbrook. Paul a contribué à mener le Thunder à un succès inattendu et était en ligne pour une autre apparition en séries éliminatoires avant que la ligue n’interrompe le jeu en mars 2020.
plus

© Dan Hamilton / USA TODAY Sports

Encore une étoile

Paul a si bien joué en OKC qu’il a fait son premier match des étoiles depuis 2016, se terminant…
Paul a si bien joué en OKC qu’il a fait son premier match des étoiles depuis 2016, mettant fin à une sécheresse de trois saisons. C’était sa 10e participation au classement général, et il a joué des minutes clés dans le match serré, aidant l’équipe LeBron à remporter une victoire de retour.
plus

© Kyle Terada / USA TODAY Sports

La France élit son premier maire transgenre: « Ils ont voté pour mon programme »

Écoutez le single de Spotify de Jessie Reyez, regardez la vidéo de Do You Love Her