Le retard du calendrier n’empêchera pas les objectifs d’Edmen Shahbazyan de faire l’histoire

Edmen Shahbazyan devra attendre un peu plus longtemps pour se battre, mais cela ne change pas ses aspirations de faire l’histoire.

Le combat de Shahbazyan avec Derek Brunson était prévu pour l’UFC sur la carte ESPN + 30 à Portland, Oregon, le 11 avril, mais était l’une des trois cartes que l’UFC a reportées au milieu de l’épidémie de coronavirus.

La paire devait initialement s’affronter à l’UFC 248, mais une blessure mineure subie par Brunson a repoussé le combat d’un mois. Maintenant, Shahbazyan se retrouve à devoir encore attendre.

Le temps presse pour Shahbazyan, 22 ans, invaincu (11-0 MMA, 4-0 UFC), qui a pour objectif de battre le record de Jon Jones pour devenir le plus jeune champion de l’histoire de l’UFC.

Jones est devenu champion des poids lourds légers à 23 ans et 8 mois, un record qui pourrait être un peu plus difficile à battre pour Shahbazyan après que son combat avec Brunson ait été reporté indéfiniment.

Mais s’il continue à faire des représentations comme son dernier KO au premier tour contre Brad Tavares à l’UFC 244, le record pourrait toujours être atteignable.

“Cela remet un peu de temps à ce sujet”, a déclaré Shahbazyan à MMA Junkie. «Nous avons jusqu’en juillet prochain pour atteindre cet objectif, car 23 ans et 8 mois – et j’aurai 23 ans en novembre, et nous avons encore huit mois en plus. Mais tout se passe pour une raison, nous verrons donc ce qui se passe. Mais j’espère me battre bientôt quand tout cela sera terminé. “

Si Shahbazyan avait concouru à l’UFC 248 et obtenu le résultat souhaité, il aurait été en bonne voie d’atteindre son objectif. En fait, Shahbazyan a révélé que l’intention était de rester sur la carte du 7 mars, mais les choses n’ont pas fonctionné.

“Ils ont proposé une autre personne et nous lui avons dit oui, mais je suppose que l’autre gars n’a pas accepté parce que c’était trop court”, a déclaré Shahbazyan. “Et puis ils l’ont reporté à la date de Portland et nous nous sommes mis d’accord là-dessus aussi, puis toute cette histoire de corona (virus) s’est produite.”

Shahbazyan semble être sur un chemin similaire à celui du champion des poids moyens de l’UFC, Israel Adesanya, avec les adversaires qu’il dessine, quelque chose dont il a pris note.

Il a dit qu’il était satisfait du matchmaking et de sa trajectoire de carrière.

“Je pense que nous progressons dans le bon sens et nous adoptons la bonne approche quant à qui nous combattons et quand nous les combattons”, a déclaré Shahbazyan. «Je ne veux rien précipiter, mais je veux me fixer des objectifs élevés. J’ai fixé des objectifs élevés et je veux les atteindre, mais pas de précipitation – (nous prenons) notre temps et nous allons gravir les échelons.

«Je pense qu’une victoire sur (Brunson) me met définitivement dans une position, peut-être comme proche du top cinq. Je pense que ça va me faire gagner quelques places, donc près du top cinq ça me mettra. Mais oui, à mes yeux, je suis n ° 1 – alors c’est comme ça que je le vois. “

Brunson a fait face à un who’s who dans la division, mais a échoué dans certains grands combats, payant souvent pour son style agressif. Cependant, lors de ses deux dernières sorties, Brunson a montré une version plus calme et plus apprivoisée de lui-même, ce qui s’est traduit par des victoires consécutives contre Elias Theodorou et Ian Heinisch.

Mais que Brunson décide de sortir fort ou plus réservé, cela ne changera pas ce que Shahbazyan, qui a terminé ses trois derniers adversaires au premier tour, se propose de faire.

“Cela ne change pas mon approche, mais je suis définitivement préparé pour les deux styles”, a déclaré Shahbazyan. «Qu’il vienne avec son style éclair ou son style plus passif et défensif, je suis prêt pour les deux. Nous nous préparons pour les deux. “

Avec toute la pression qui vient d’être invaincu, de battre des records et de représenter Glendale Fighting Club, le gymnase du Temple de la renommée de l’UFC, Ronda Rousey, “The Golden Boy” continue de s’épanouir.

“C’est vraiment cool d’avoir tout le soutien et les fans et les trucs impliqués et de dire ceci et de dire cela”, a déclaré Shahbazyan. «J’adore cette pression. Chaque fois qu’il y a beaucoup de pression, je l’adore et je sens que je prospère sous la pression, donc tout ce qui est bon et cela me rend plus affamé et motivé pour garder mon record, garder mon classement et continuer à construire et à aller mieux, et aller aux classements plus élevés, aux cinq premiers et, espérons-le, au titre bientôt. Alors oui, c’est motivant. “

.