Thiago Alves discute du départ de l’UFC et passe au BKFC

Thiago Alves s’apprête à entamer un nouveau chapitre de sa carrière de combattant.

Le concurrent de longue date des poids mi-moyens de l’UFC et ancien challenger pour le titre a récemment signé avec Bare Knuckle Fighting Championship après avoir terminé son contrat avec l’UFC et testé l’agence libre. Le Brésilien prévoit de faire ses débuts de boxe à mains nues le 16 mai à Miami, mais n’a pas encore été réservé contre un adversaire. Alves (23-15 MMA) prévoit de concourir à 165 livres, mais a déclaré qu’il était également ouvert à 175 livres.

Ayant combattu sous la bannière de l’UFC pendant près de 15 ans, Alves a atteint le sommet du MMA lorsqu’il s’est battu pour le titre des poids mi-moyens de l’UFC à l’UFC 100 contre Georges St-Pierre, parcourant la distance avec un champion dominant avant d’abandonner une décision unanime.

Alves est devenu un incontournable de la division UFC 170 livres et a donné aux fans de nombreux combats et KO à retenir.

Avant sa transition vers la boxe à mains nues, MMA Junkie a rencontré “Pitbull” pour discuter de sa décision de quitter l’UFC et de signer avec BKFC.

Voici une transcription de la conversation avec Alves:

Que pensez-vous de la décision de signer avec BKFC il y a quelques semaines?

«Je me sens plutôt bien, mec. Je suis allé voir un spectacle qu’ils avaient il y a quelques semaines. Le 14 février, Hector Lombard se bat. J’ai aimé, vous savez, ils sont très organisés. Le spectacle était beaucoup de combats de haut niveau, et leur organisation, le lieu, tout le monde, le personnel étaient très gentils avec moi. Alors je suis excité, mec. Je suis ravi de faire partie de quelque chose de nouveau, un nouveau sport d’une manière qui grandit chaque année en Amérique.

«J’ai beaucoup de gars dans le gymnase qui pensent déjà à faire des combats à mains nues un peu plus tard dans leur carrière, donc je pense que vous allez voir un passage du MMA à la boxe à mains nues. Je suis ravi de faire partie de cette entreprise en ce moment. Je pense que c’est le moment idéal pour y participer, pour vraiment faire ma marque et repartir sur une bonne note. “

Cela signifie-t-il que vous avez fini de vous battre professionnellement en MMA?

«Ouais, pour l’instant, définitivement. J’ai obtenu un contrat phénoménal avec Bare Knuckle FC. Mon objectif était d’apporter une ceinture, d’apporter une ceinture de boxe à mains nues à American Top Team. Nous n’en avons pas encore, et je pense que nous sommes le camp idéal pour collecter des ceintures dans tous les sports de combat. Mon objectif est donc à 100% d’être le meilleur que je puisse être en boxe à mains nues. Et puis, une fois que j’en ai fini avec ce chapitre, alors nous voyons. Mais dans ma tête, j’en ai presque fini avec le MMA. “

Vous avez dit que vous étiez en pourparlers avec PFL et Bellator avant de signer avec BKFC. Qu’est-ce qui vous a finalement poussé à emprunter la voie de la boxe à mains nues?

«C’était juste quelque chose de différent, quelque chose de nouveau. J’ai combattu le MMA toute ma vie. Mon premier combat était à 17 ans, donc ça fait 19 ans de compétition en MMA. Je voulais juste quelque chose de nouveau qui ait du sens sur le plan financier, et la boxe à mains nues m’a donné l’occasion de rafraîchir ma carrière en ce moment. Sauter vers un nouveau territoire est excitant et sauvage, c’est à mains nues, donc je suis excité de me tester, et je pense que mon style de combat est parfait pour ça. Il y avait de bonnes offres sur la table de Bellator, PFL, mais la boxe à mains nues était la meilleure, et cela avait plus de sens pour moi et cela m’excite le plus. “

Avez-vous déjà combattu à mains nues?

«Donc, mes cinq premiers combats de MMA au Brésil étaient tous à mains nues. C’était du MMA, mais le PRIDE FC règne, vous savez? Vous pourriez couper la tête, nous pourrions donner un coup de pied à la tête lorsque le gars est au sol, et il n’y avait pas de gants. Donc, oui, à peu près. Je sais que ça va être un peu un ajustement, vous savez, et je ne saurai pas à 100% jusqu’à ce que je sois sur le ring, mais je pense que je vais aller très bien, mec. Je n’ai pas peur d’être frappé ou d’être frappé. Je vais juste rester au milieu et swinguer et voir qui s’arrête en premier. “

1 2

.