Les roquettes doivent compléter leur liste d’ici mercredi prochain

Il reste à voir si le directeur général des Rockets de Houston, Daryl Morey, est sur le point de décrocher une cible préférée sur le marché des rachats ou à l’étranger, mais une chose est sûre. Mercredi, une sorte de changement de liste arrive.

Les équipes de la NBA sont obligées de porter un minimum de 14 joueurs sur leurs listes au cours de chaque saison régulière, bien qu’elles soient autorisées à passer à 13 joueurs pendant une période pouvant aller jusqu’à deux semaines.

Dans le cas des Rockets, ils sont passés de 14 à 13 joueurs grâce à leurs transactions à la date limite des échanges de la semaine dernière – avec Robert Covington et Bruno Caboclo entrant, et Clint Capela, Gerald Green et Nene allant ailleurs. (Voici la liste mise à jour de Houston.)

Le commerce le plus important a été l’accord de Covington, qui a été finalisé le mercredi 5 février et a laissé Houston à 13 joueurs, à l’exclusion des contrats à deux voies. Les Rockets ne sont autorisés que deux semaines à ce nombre, la période actuelle expirant le mercredi 19 février.

En théorie, il existe un moyen pour les Rockets de respecter la limite minimale de joueurs sans ajouter de nouveau joueur, car ils pourraient convertir l’un de leurs joueurs à double sens – comme Michael Frazier – en contrat standard. Cependant, il ne semble pas y avoir d’incitation pratique à le faire, car Frazier semble avoir encore beaucoup de jours de service NBA sur son accord bidirectionnel.

Les Rockets sont inférieurs de plus de 5 millions de dollars au seuil de taxe sur le luxe de la ligue après la date limite, il ne semble donc pas y avoir de considérations financières majeures pour l’équipe non plus.

S’il n’y a aucun joueur actuellement disponible que les Rockets aiment assez pour attribuer un contrat standard, ils pourraient plutôt donner un contrat de 10 jours et s’acheter effectivement plus de temps.

Les candidats au rachat dans la ligue peuvent être éligibles aux éliminatoires avec de nouvelles équipes tant qu’ils sont annulés avant le 1er mars, il est donc tout à fait possible que davantage de joueurs puissent arriver sur le marché plus tard ce mois-ci. Si les Rockets se préparent à ce scénario et ne sont pas ravis de leurs options de marché actuelles, alors suivre la route de 10 jours aurait du sens pour Morey et le front office afin de préserver une flexibilité maximale de la liste.

Le qui et le comment restent à voir, mais une sorte de changement de liste pour les Rockets arrivera mercredi prochain.

.