Bernard Giudicelli parie sur un Roland Garros avec public

Bernard Giudicelli il est dans une situation où il essaie de faire jouer le temps en sa faveur. Alors que les mesures de restriction de la pandémie de Covid-19 se relâchent dans une grande partie du monde, il existe d’autres pays dont les mesures de distanciation sociale restent sévères. La seule chose que le président français soit clair pour le moment, c’est que lorsque septembre arrivera, le deuxième Grand Chelem de l’année va se jouer sans aucun doute à ce sujet.

« Je confirme que Roland Garros aura lieu », étaient les mots de Bernard Gael Monfils dans une performance live du joueur de tennis sur Twitch. Auparavant, Giudicelli avait déjà exprimé le besoin urgent de sauvegarder l’existence du Grand Chelem parisien, même à huis clos si nécessaire, mais maintenant il prône un tournoi avec beaucoup moins de restrictions et la présence du public dans les tribunes.

« Je parie sur un Roland Garros avec un public maximum. A l’hypothèse de jouer porte fermée Nous ne l’aimons pas beaucoup. « Le président l’a dit haut et fort, réitérant non seulement son souhait, mais son assurance que le tournoi de Paris aura lieu. Rappelons-nous qu’entre prolongations et restructurations du calendrier, il faudra attendre la seconde mi-septembre où nous aurons la chance de voir des actions sur le Philippe Chatrier. La date exacte n’est pas encore connue en raison de l’intention du Masters 1000 comme Rome ou Madrid pour se faufiler, aussi, dans le calendrier.

Malgré tout cela, les conditions d’un éventuel différend de tournoi sont remises en cause en raison des indications du Gouvernement français. Comme le reconnaît Giudicelli, « n’oublions pas que c’est le gouvernement qui décide. Avec l’agrandissement du stade et les mesures de sécurité, nous pouvons clairement imaginer un Roland Garros de calibre réduit afin de protéger à la fois les joueurs et le public », a expliqué Bernard.

Ces derniers jours, de nombreux joueurs de tennis se sont prononcés sur la possibilité de jouer à huis clos. Raphael Nadal Il a assuré que, seulement si les mesures sanitaires étaient maintenues et respectées et s’il n’y avait vraiment aucun risque pour les joueurs de tennis, il irait à Paris sans problème pour disputer son Grand Chelem préféré. Bien sûr, il a également admis que les sensations de jouer à huis clos ne sont pas, de loin, les mêmes que celles de jouer un Grand Chelem avec une normalité totale.

Nadal se prononce sur la possibilité d'assister à Roland Garros 2020

06/01/2020 09:06

L’Espagnol révèle dans une interview accordée à un média français sa perception de la situation actuelle et les options pour assister au Grand Chelem parisien.

Continuer à lire

Que finira-t-il par arriver? Le temps est le seul qui puisse nous le dire, mais il semble que l’optimisme commence à s’infiltrer dans la Fédération française de tennis.

Catégories Tennis