Felix Auger-Aliassime détruit Bolt. Victoire de Rublev, Paul et Harris

Le qualifié américain de 22 ans, Tommy Paul, en est à sa première demi-finale ATP, renversant Albert Ramos-Vinolas 6-3, 6-4 en une heure et 17 minutes. Tommy a pris le dessus du début à la fin, perdant 11 points derrière le tir initial et ne faisant jamais face à un point de rupture pour augmenter la pression de l’autre côté du filet.

Ramos-Vinolas n’a pas pu suivre ce rythme, subissant une pause dans chaque set pour propulser le jeune dans les quatre derniers où il affrontera Lloyd Harris. Paul a trouvé son jeu A dès le début, délivrant une bonne prise après l’autre et prenant 13 des 14 premiers points et fermant l’ouvreur sur son service dans le match neuf.

Le deuxième set a offert neuf prises de commandement et un jeu de service lâche pour Ramos-Vinolas qui lui a coûté le match, se brisant à 3-3 et permettant à Paul de passer au-dessus avec une grande portion dans les matchs restants. Un autre qualificatif né en 1997, Lloyd Harris a décroché la 4e tête de série Pablo Carreno Busta 6-3, 6-3 en 66 minutes rapides, tirant 13 as et ne donnant que sept points de retard sur le tir initial.

Tout aussi impressionnant au retour, le Sud-Africain a obtenu neuf chances de pause, en convertissant trois pour contrôler le tableau de bord tout le temps pour rester sur la course au titre. Incapable de trouver ses coups ou de déplacer l’adversaire de la zone de confort, Pablo a subi des pauses dans les matchs cinq et neuf dans l’ouvreur, subissant une pause dans le quatrième match du deuxième set pour propulser son rival au-dessus après avoir atteint un seul deux les jeux de retour.

Le troisième favori et champion de Doha, Andrey Rublev, a battu Daniel Evans 6-4, 3-6, 6-3 en deux heures et une minute, tirant 12 as et perdant 22 points en 14 matchs avec service pour repousser cinq des six chances de pause. Evans a fait de son mieux pour rester en contact avec un rival en forme, sauvant sept des neuf points de rupture offerts au Russe mais tombant toujours en trois sets.

Andrey a éclaté dans le tout premier match du match pour prendre de l’élan au début, servant bien et repoussant un point de rupture dans le match dix avec un gagnant de service pour un 6-4. Le Britannique avait le dessus dans le deuxième set, servant bien et brisant Andrey dans le quatrième match pour envoyer le choc dans un décideur.

Ramenant son meilleur tennis dans le set final, Rublev n’a accordé que six points de retard sur le tir initial, gagnant une pause à 2-1 suite à une énorme erreur de coup droit d’Evans et scellant l’accord avec un vainqueur de service dans le match neuf pour rester parfait dans 2020.

Offrant sa meilleure performance en carrière, Felix Auger-Aliassime, troisième tête de série, a fait tomber Alex Bolt 6-3, 6-0 en 55 minutes, perdant quatre points au service et battant les dix derniers matchs du match pour entrer dans la demi-finale. finale où il affrontera Rublev.

Bolt est resté en lice pendant les cinq premiers matchs avant que Felix ne passe à la vitesse supérieure et ne s’empare de cinq pauses consécutives, jouant de mieux en mieux à mesure que la rencontre progressait pour franchir la ligne d’arrivée avec style.