«J’ai joué au tennis vif dans des moments cruciaux, cela m’a mené vers la victoire»

La championne en titre Reilly Opelka a tiré 20 as et a sauvé les quatre chances de pause pour battre Yoshihito Nishioka 6-4, 6-4 en une heure et 15 minutes au deuxième tour à New York. Les Japonais ont bien combattu mais cela n’a pas suffi pour au moins un set, perdant le service dans les phases finales des deux sets pour terminer son voyage au deuxième tour et propulser Reilly à travers.

L’Américain a survécu à huit égalités et deux chances de pause dans le match d’ouverture du match avant de s’installer dans le rythme souhaité, les sauvant avec les vainqueurs et évitant un revers précoce. Nishioka a bien fait de rester en contact à 3-4 après avoir effacé deux points de rupture avant que Reilly ne le brise à l’amour deux matchs plus tard pour un 6-4 après une erreur de coup droit d’un gaucher.

Face à deux points de rupture à 4-4 dans le set numéro deux, Opelka a décroché deux services en plein essor pour se sortir des ennuis, tenant avec un as et volant le service du rival à 15 dans le prochain match pour sceller l’affaire et prendre un départ gagnant.

“Je pensais que j’étais assez propre; j’étais assez déterminé à jouer le même style tout le match”, a déclaré Opelka. “Tennis agressif depuis le début, propre et organisé. J’ai bien servi et bien géré l’adversité.

J’ai trouvé de bons services sur les points de rupture contre lesquels je devais jouer, avec de bons coups droits et un tennis pointu quand c’était le plus important. C’est un long revirement de venir d’Australie, qui était début janvier, jusqu’à ici.

Lorsque vous passez trois semaines sans match de compétition, vous devenez un peu rouillé. Je pense que cela s’est montré au cours des cinq premières minutes. Jason Jung est un match difficile; Kevin Anderson n’a pas pu le battre. Nous avons un jeu similaire; il frappe la balle bas et, en tant que grand gars, vous avez l’impression de frapper sur chaque balle et il frappe sur chaque balle – ce qui n’est pas amusant.

Je pense que beaucoup va se passer sur la façon dont je sers et comment je gère les grands moments du match; si je prends mes chances et comment j’exécute. ”