Jamie Murray sur les défis auxquels sont confrontés les organisateurs de Wimbledon

L’ancien joueur de double britannique numéro un mondial Jamie Murray a déclaré que le All England Club fait face à un défi considérable lorsqu’il s’agit d’accueillir ou de reprogrammer les championnats de Wimbledon au milieu de la pandémie de COVID-19. Le Club a déclaré qu’il tiendra une réunion d’urgence du conseil d’administration la semaine prochaine pour décider si le tournoi se déroulera comme prévu.

Wimbledon devrait commencer le 29 juin et se terminer le 12 juillet. Les Jeux Olympiques étant également reportés à l’année prochaine, il semble plus probable que Wimbledon ne se déroule pas non plus comme prévu. S’adressant à The Nine de BBC Scotland, Murray, 34 ans, a déclaré: “Je ne sais pas combien de temps ils pourraient le repousser.

Ils sont désespérés d’avoir leur événement, il reste encore plus de trois mois et beaucoup de choses peuvent changer pendant cette période. Pour eux, l’optique n’a pas forcément l’air géniale, je suppose, s’il y a des événements sportifs partout dans le monde qui sont annulés et qu’ils essaient de faire les choses.

Il y a beaucoup d’autres parties prenantes, beaucoup d’autres tournois à considérer. Même des choses comme la lumière du jour pour le tournoi. Une fois le tournoi remis, il y a de moins en moins de lumière du jour. Lorsque vous jouez à Wimbledon normalement, vous pouvez jouer jusqu’à 10 heures du soir. “

Murray, 34 ans, dit qu’il s’habitue toujours à l’idée de rester à la maison pendant une longue période. «Je voyage dans le monde depuis 15, 16 ans peut-être plus longtemps. C’est un grand changement de mentalité.

On vous dit que vous pourriez être à la maison pendant quatre ou cinq mois – je ne me plains pas trop. J’espère juste que tout le monde prend les plus grandes précautions possibles. Personne ne sait vraiment quand nous allons revenir sur le terrain et être en mesure de concourir, que ce soit derrière des portes closes, ce que je ne pense pas que quiconque veuille vraiment. ”