“J’avais l’habitude de chasser les joueurs pour des autographes”

Roger Federer a dû travailler dur avant de réussir. Lorsqu’il était plus jeune, le champion de Suisse a longtemps travaillé comme joueur de ballon dans le tournoi de Bâle. L’ATP s’est arrêté pendant quelques semaines et la décision de geler le classement jusqu’en juin a aidé Roger Federer, un joueur de tennis blessé qui n’aurait en aucun cas disputé ces tournois.

Pour le champion de Suisse, il y avait le risque de quitter le Top 10 et à la place, si l’urgence le permettait, il pourrait tomber sur l’herbe dans le Top 4 mondial, récemment vaincu par Dominic Thiem, mais toujours proche du sommet du classement. .

Dans une récente interview avec ATP, le champion de Slam, 20 fois, s’est rappelé comment il avait même réalisé un livre avec des photos de joueurs de tennis. “[I collected] beaucoup d’autocollants aussi. Il y a eu un an, je suppose que c’était le début des années 90 où tous les anciens joueurs de tennis étaient [a book]», A déclaré Federer.

«Il s’agissait des tournois, des trophées, des joueurs, alors j’ai appris à tous les connaître. Et puis finalement, je suis aussi devenu un garçon de balle dans mon événement de ville natale à Bâle. J’avais l’habitude de chasser les joueurs pour des autographes, ce qui à l’époque n’était pas un gros problème, car le selfie n’existait pas.

Ce sont donc mes souvenirs de l’époque “- a ajouté l’ancien numéro 1 mondial. Federer a révélé mercredi que lui et sa femme Mika avaient fait don d’un million de francs suisses pour aider les familles vulnérables de Suisse à la suite de Covid- 19 pandémie.

“Notre contribution n’est qu’un début. Nous espérons que d’autres pourraient se joindre à soutenir davantage de familles dans le besoin. Ensemble, nous pouvons surmonter cette crise. Rester en bonne santé” – a écrit Roger