«Je participerai à l’Open d’Australie sans pression»

Le Russe Andrey Rublev, âgé de 22 ans, ne pouvait pas être dans l’équipe nationale de la Coupe ATP, participant à l’ATP 250 à Doha à la place et remportant le troisième titre ATP. Andrey a clôturé la saison précédente avec quatre victoires lors de la finale de la Coupe Davis, prenant à peine tout temps hors du terrain pendant l’intersaison et travaillant dur sur son jeu à Barcelone avant ce voyage à Doha.

Trouvant son A-game lors de la première épreuve de la nouvelle saison, Rublev a remporté le titre et 250 points ATP, ravi de sa façon de jouer et se sentant confiant après un départ parfait. Sans temps de repos, Andrey est allé à Auckland pour le dernier test avant l’Open d’Australie où il refuse de mettre un fardeau sur ses épaules, voyageant à Melbourne sans attentes et voulant simplement jouer son meilleur tennis.

Andrey était satisfait de sa performance à Doha, faisant l’éloge des organisateurs et des conditions avant de se diriger vers Adélaïde où il figure parmi les meilleures têtes de série la semaine précédant le premier Major de la saison. Dans le plus jeune match pour le titre à Doha, Rublev a battu Corentin Moutet 6-2, 7-6, contrôlant le rythme avant de perdre un peu de terrain dans la deuxième partie du deuxième set, trouvant toujours le moyen de sceller l’affaire en deux sets. et célébrer le titre.

“Je ne sais pas quoi dire des attentes à l’Open d’Australie; je n’attends rien. Je veux y aller et si je perds au premier tour en donnant le meilleur de moi-même, je serai heureux”, a déclaré Rublev. “L’objectif principal est de se battre pour chaque point.

Demain, je dois prendre l’avion pour Auckland pour mon prochain tournoi et je devrai être prêt à participer à nouveau. J’ai senti que le match avec Moutet était serré et intense. Ce qui s’est passé dans les dernières étapes du deuxième set aurait pu se produire également dans le premier set.

Je sentais le ballon depuis le début, essayant de gagner tous les matchs et le titre, même si c’était devenu beaucoup plus difficile à la fin. Il a bien joué dans certains moments tendus pour moi, prenant du recul et retournant au tableau de bord.

J’ai montré quelques émotions; Je pourrais mieux me comporter sur le terrain. Au final, j’ai continué à me battre, comme toujours, en terminant le match en deux sets, ce qui m’a fait très plaisir. C’est la première fois que je remporte le titre en début de saison et le feeling est incroyable.

J’aime toujours être ici à Doha, jouer des matchs et m’entraîner dans de bonnes conditions. J’attendais le temps de revenir pour commencer la saison ici car l’organisation est toujours aussi bonne; les organisateurs font toujours tout pour les joueurs; c’est le meilleur endroit possible pour les préparatifs de l’Open d’Australie, surtout après le titre que j’ai gagné.

Je ne pensais pas à cette finale de 2018 avant le match avec Moutet, je me contentais d’aller là-bas et d’essayer de faire de mon mieux. ”