L’extenista Tomás Carbonell, victime d’un nouveau vol

L’extenista Tomás Carbonell a montré son indignation à travers ses réseaux sociaux pour la vol qualifié subi dans le club de paddle dont il est le propriétaire à Maresme. “Société saleS’exclama Carbonell, qui regrettait qu’il s’agisse du cinquième vol en trois ans.

26/03/2020 à 19:32

CET

Alex Carazo

Carbonell n’a pas pu résister à sa colère et a explosé avec des mots durs sur son compte Twitter, qui a été accompagné d’images du vol. L’ancien champion de double en 2001 à Roland Garros a souligné sa colère que ce crime ait été commis dans la situation actuelle de confinement, ce qui rend difficile la réparation du club. De plus, le fait d’être complètement fermé fait qu’il n’y a pas de génération de revenus.

La situation est déjà compliquée,
le club sans revenus et en plus de cela …
Société sale
C’est la cinquième fois que nous sommes volés en 3 ans pic.twitter.com/7DeXPUVgg8

– Tomas Carbonell (@tc_carbonell) 26 mars 2020

En outre, dans certaines déclarations, il a ajouté: “Cela fait plus mal parce qu’en ces temps, vous pensez que vous devez être solidaire. Nous continuons dans un pays de voyous, de voyous et exploités

L’exténiste espagnol, l’un des principaux commentateurs de ce sport en Espagne, a reçu d’innombrables échantillons d’affection dès que la nouvelle a été rendue publique. Donc, des heures plus tard, il voulait remercier Tant de soutien grâce à un message sur son compte Twitter.

Merci à tous pour votre soutien face aux vols subis, malheureusement j’ai l’habitude de
Je suis toujours une personne privilégiée, reconnaissante de tout ce que j’ai accompli, avec le désir de continuer à apprendre et à créer des petites entreprises
Rien ni personne ne me fera peur ou ne me chassera de là où je suis
Vive !!

– Tomas Carbonell (@tc_carbonell) 26 mars 2020

.