Reilly Opelka marche. John Isner perd face à Jordan Thompson

N ° mondial 63 Jordan Thompson en est à son premier quart de finale depuis Antalya en juin dernier, renversant la tête de série John Isner 7-6, 6-7, 6-3 en deux heures et 31 minutes. L’Australien a repoussé les cinq chances de pause, restant en contact avec John dans les deux premiers sets et assurant une pause dans le décideur qui l’a poussé à passer, réalisant la sixième défaite de l’Américain en 2020.

Isner a gaspillé trois occasions de pause dans le cinquième match de l’ouvreur, s’inclinant 3-0 derrière dans le bris d’égalité après un vainqueur de volée de Thompson qui a réclamé le briseur 7-2 avec un gagnant de service. En l’absence d’erreurs, le joueur à domicile a repoussé trois occasions de pause dans les matchs sept et neuf du deuxième set, bien servi dans le bris d’égalité et l’a emporté 7-3 grâce à un coup droit sur le vainqueur de la ligne qui a envoyé le choc dans un décider.

Là, Jordan a effacé deux points de rupture dans le match d’ouverture avec les vainqueurs, volant le service de John dans le prochain match et dépassant le sommet avec une prise à 15 à 5-3 pour réserver la place dans les quarts. La championne en titre Reilly Opelka a tiré 20 as et repoussé les quatre chances de pause pour battre Yoshihito Nishioka 6-4, 6-4 en une heure et 15 minutes.

Les Japonais se sont bien battus mais ce n’était pas suffisant pour au moins un set, se brisant une fois dans chaque set pour terminer son voyage au deuxième tour et propulser Reilly à travers. L’Américain a survécu à huit points et deux chances de pause dans le match d’ouverture du match, sauvant ceux qui ont gagné et évitant un revers précoce.

Nishioka a bien fait de rester en contact à 3-4 après avoir effacé deux points de rupture avant que Reilly ne le brise à l’amour deux matchs plus tard pour un 6-4 après une erreur de coup droit d’un gaucher. Face à deux points de rupture à 4-4 dans le set numéro deux, Opelka a décroché deux services en plein essor pour se sortir des ennuis, tenant avec un as et volant le service du rival à 15 dans le prochain match pour sceller l’affaire et prendre un départ gagnant.

Un qualifié Jason Jung a atteint son deuxième quart de finale consécutif à New York, battant Cameron Norrie 6-4, 6-4 en une heure et 17 minutes. Le Taïwanais a perdu un service et a saisi trois pauses pour contrôler le rythme, servant bien tout au long de la rencontre pour maintenir la pression sur le Britannique tout le temps.

Après deux pauses au début des matchs deux et trois, Jason en a ramassé un autre à 3-3 pour se placer devant, fermant le premier match avec une prise au match dix. Il a navigué à travers ses matchs de service dans le deuxième set, gagnant une pause dans le cinquième match et dépassant le sommet avec une autre prise confortable à 5-4 pour rester sur le parcours du titre.

Le huitième tête de série, Kyle Edmund, se qualifie pour le deuxième quart de finale de la saison, évinçant Dominik Koepfer 6-2, 6-4 en une heure et 33 minutes. Kyle a sauvé sept des huit chances de pause et a obtenu quatre pauses, ayant le dessus dans le premier match et scellant l’affaire avec une pause tardive à 5-4 dans le deuxième set pour réserver la place dans les huit derniers.