Vous ne pouvez pas avoir de circuit de course dans votre jardin

Alors que le manque de courses de Formule 1 en 2020 est clairement un cas de force majeure – personne n’aurait pu anticiper l’émergence d’une pandémie et les effets dévastateurs qu’elle aura sur le sport – les fans et les coureurs ne peuvent qu’être déçus.

Les fans étaient impatients de voir les voitures les plus attendues de l’année se mettre à plat sur les circuits, et les pilotes étaient également impatients de les conduire. Ce que nous avons obtenu à la place, c’était une série de Grands Prix annulés ou reportés et l’attente sans fin pour les voitures et les pilotes de retourner sur la piste.

Espérons que l’attente sera terminée dans un peu plus d’un mois, lorsque la saison pourra enfin commencer en Autriche. Cela ne facilite cependant pas les choses pour les fans. Et les conducteurs ressentent également la pression des longues semaines de manque d’expérience de conduite réaliste, comme l’a révélé le conducteur de Williams, George Russell.

Pas le même

Si en effet, la saison de F1 commence avec le Grand Prix d’Autriche au Red Bull Ring le 5 juillet, elle marquera la première course en sept mois. Le temps que les pilotes ont passé loin de leurs voitures signifie qu’il leur faudra du temps pour se mettre au courant une fois que la saison commencera enfin. Après tout, même l’équipement de course de F1 le plus réaliste que l’on puisse avoir connecté à un ordinateur, ce n’est pas la même chose que d’être assis dans une voiture de F1.

« Contrairement à d’autres sports, vous ne pouvez pas avoir un circuit de course avec une Formule 1 dans votre jardin. Ce n’est pas comme un footballeur qui peut simplement sortir et botter un ballon de football et faire sa propre formation », a-t-il déclaré à la presse.

«J’ai récemment investi dans un équipement de simulation de qualité supérieure et j’ai commencé non seulement à le faire pour le plaisir, mais aussi à commencer à m’entraîner là-bas, pensant que c’est la chose la plus proche de la réalité et que je dois rester forte et prête chaque fois que nous revenons ».

Les conducteurs seront «rouillés»

Le pilote Haas, Kevin Magnussen, s’attend à être «un peu rouillé» lors du retour à la course, mais ne craint pas de perdre le contact. « J’ai eu une saison entière hors d’une voiture de course en 2015 », a-t-il déclaré à Sky Sports plus tôt ce mois-ci.

« Lors des tests d’hiver de 2016, quand je suis rentré dans une voiture de Formule 1, cela n’a pas pris autant de tours, c’était comme un hiver normal.

L’action en course pourrait être un peu imprévisible lorsque les pilotes reviendront enfin sur la piste, pense-t-il et s’attend à ce que la première course soit un peu effrayante – de manière excitante. « Je sais que tu ne l’oublies pas vraiment. Vous devenez un peu rouillé, mais vous ne le roulez pas. « 

Pour l’instant, le Grand Prix d’Autriche devrait se dérouler comme prévu, avec les premiers essais le 3 juillet et la course ayant lieu le 5. Doigts croisés.

Catégories Sport