2000 iPhones distribués aux passagers des navires de croisière en quarantaine

L’équipage et les vacanciers mis en quarantaine sur le bateau de croisière Diamond Princess en raison du coronavirus reçoivent des iPhones pour un accès facile aux informations et des consultations médicales en ligne.

Les passagers du navire de croisière Diamond Princess, mis en quarantaine à bord en raison du coronavirus, doivent recevoir des iPhones pour la communication et des informations sur la situation. Quelque 2 000 iPhones avec une nouvelle application de consultation médicale sont fournis par Softbank et seront partagés avec un téléphone par cabine ou par quartier d’équipage.

Le navire est actuellement stationnaire au large des côtes de Yokohama, au Japon. Selon le site japonais Macotakara, les passagers utilisent la fonction de chat de l’application médicale pour communiquer avec les médecins.

“[You can] accéder à l’application spéciale par le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être social pour demander par chat des médicaments ou d’autres choses qui peuvent vous concerner “, explique Danbo.” L’application va également réserver une séance de consultation avec un médecin. “

Le Princess Diamond avait initialement quitté le port de Yokohama le 20 janvier et sa croisière devait se terminer le 4 février. Depuis lors, cependant, un homme de 80 ans débarquant à Hong Kong avait le coronavirus.

Par conséquent, le navire s’est vu depuis refuser l’autorisation d’amarrer au Japon, en Thaïlande, aux Philippines, à Guam et à Taïwan. Le nombre de passagers est de 2 666, tandis que l’équipage est de 1 045. Vendredi 14 février, seulement 700 personnes à bord auraient été testées pour le virus, et 218 de ces personnes auraient été testées.

Selon le journal The Guardian, le gouvernement japonais aurait donné les iPhones aux passagers, plutôt que de simplement les prêter.

Aucun décès par coronavirus n’a été signalé parmi les passagers et l’équipage. Des rapports contradictoires indiquent que le gouvernement japonais peut autoriser certains passagers âgés à débarquer, mais pour l’instant les iPhones semblent être le seul changement pour les personnes en quarantaine.

Par ailleurs, il a été demandé aux personnes retournant à Pékin de se considérer sous quarantaine de 14 jours dans leurs maisons. Cette nouvelle survient alors que Pékin tente au moins de revenir à la normale avec des heures d’ouverture limitées pour les Apple Stores de la ville.