L’arrêt soudain de Mixer pousse les streamers à redémarrer leur carrière sur Twitch

Plus tôt cette semaine, Microsoft a annoncé brusquement que sa plate-forme de diffusion en direct centrée sur le jeu, Mixer, n’était pas longue pour ce monde. Après avoir payé le meilleur prix pour ramasser des noms familiers comme Tyler «Ninja» Blevins et Michael «Shroud» Grzesiek l’année dernière, Mixer ne sera plus à partir du mois prochain. Soudain, les streamers qui ont jalonné leur carrière sur l’alternative Twitch bleu océan sont sans radeau, avec même le soutien de leurs propres communautés en question.

Si vous regardez la page d’accueil de Mixer en ce moment, la grande majorité des personnes en streaming font, d’une manière ou d’une autre, la publicité de leurs chaînes Twitch. Certains mettent des URL dans leurs titres de flux. D’autres affichent des graphiques géants Twitch. C’est un peu étrange, étant donné qu’une bannière géante sur Mixer proclame que la plate-forme de streaming est en « transition vers Facebook Gaming ». Beaucoup de streamers et de téléspectateurs, cependant, méprisent l’interface de Facebook et les exigences de nom réel. De plus, tout le monde sait que Twitch est l’endroit où la plupart des téléspectateurs de streaming se rassemblent. C’est donc à Twitch qu’ils partent.

Annonces :

Les streamers mixeurs n’envisageaient pas de le faire il y a même une semaine, surtout pas ceux qui étaient entrés dans le programme partenaire du site et ont réussi à devenir des poissons relativement gros dans un petit étang. De nombreux partenaires n’ont pas découvert que Mixer allait s’effondrer jusqu’à ce que Microsoft l’ait annoncé publiquement.

Une partenaire de Mixer, Lindsy Wood, l’a découvert alors qu’elle était en voyage avec ses parents.

« Je n’ai regardé mon téléphone qu’une seule fois pendant toutes les heures que j’ai conduites, et cette fois-là j’ai reçu plusieurs appels et SMS et une notification push de Mixer sur Twitter », a-t-elle déclaré à Kotaku dans un e-mail. «J’ai dû arrêter et faire conduire ma mère pour pouvoir me concentrer sur ce qui se passait. Une fois que j’ai réalisé que toute ma chaîne serait supprimée, que la communauté que j’aimais comme la famille serait déchirée, que deux ans et demi pleins de semaines de diffusion de 80 heures, que tout ce que j’aimais et adorais à propos de Mixer disparaîtrait dans 30 jours , J’ai commencé à sentir ma vie se briser hors de mon contrôle. »

G / O Media peut recevoir une commission

Un autre partenaire de Mixer, Foxyzilla, avait parlé à deux femmes qui avaient présenté des histoires d’abus sexuels dans l’industrie lorsque la nouvelle a éclaté.

« Quand j’ai entendu la nouvelle, je me suis levée toute la nuit lors d’un appel vocal pour parler à deux femmes très courageuses et très fortes au sujet des agressions dont elles ont été victimes de la part d’hommes dans cette industrie », a-t-elle déclaré à Kotaku dans un e-mail. «Je n’avais aucune connaissance préalable, aucun avertissement du tout. Le tout m’a complètement surpris – et avec tout ce qui était si brut après cette nuit difficile et sans sommeil, c’était une surprise qui est arrivée au pire moment possible. »

L'illustration de l'article intitulé Arrêt soudain de Mixer incite les streamers à redémarrer leur carrière sur Twitch Image: Mixer

Le streamer mixeur Gitsie a déclaré qu’avant l’annonce, il ne semblait pas que la fin était proche. C’était comme d’habitude jusqu’à la dernière seconde possible.

«J’ai découvert quand le tweet est sorti», a-t-elle déclaré à Kotaku dans un DM. «Je n’avais absolument aucune idée de ce qui allait arriver. En fait, je venais de recevoir un e-mail d’un membre du personnel de Mixer en réponse à une idée que j’avais eue de la part de la communauté, et ils sont revenus vers moi d’une manière positive qui ne donnait aucune indication de ce qui allait arriver. »

D’autres pensaient que quelque chose allait arriver à la suite d’accusations de racisme parmi le personnel de Mixer, mais ils ne s’attendaient pas à un arrêt complet. « Les gens avaient le sentiment que Mixer était dans un mauvais espace au cours de la dernière semaine avec tous les bavardages internes », a déclaré l’ancien Kinkaku LuckyShots à Kotaku dans un DM, « mais rien n’a été confirmé. »

Cela a rendu la perspective imminente de perdre tout ce qu’ils avaient construit encore plus déchirante. « J’ai beaucoup pleuré », a déclaré Cubanees, streamer sur Mixer, à Kotaku dans un DM. «J’ai perdu quelque chose sur lequel j’ai travaillé si dur. Je viens d’atteindre un grand jalon … J’ai atteint 50 000 followers et je voulais atteindre des jalons bien plus incroyables. Maintenant que [is] tous emportés.  »

Le public s’est également retrouvé à perte, en partie parce que de nombreux téléspectateurs ont choisi Mixer précisément pour éviter Twitch – et non pas en faire leur principale plateforme de streaming. Mais c’est cela ou Facebook pour de nombreux utilisateurs de Mixer, et il semble que les téléspectateurs choisissent Twitch.

« Beaucoup de mes followers ont choisi Mixer parce qu’ils ne voulaient pas être sur Twitch », a déclaré ShadowKal, le streamer de Mixer, à Kotaku dans un DM. «Beaucoup d’entre eux ont tendu la main et ont déclaré qu’ils refusaient d’aller sur Facebook. Presque tous sont déjà passés à Twitch. La principale préoccupation de Facebook pour beaucoup de gens est qu’ils ne veulent pas être obligés d’utiliser leurs vrais noms ou profils personnels pour parler aux gens en streaming. Essentiellement, après avoir parlé à ma communauté, cela m’a laissé dans le bateau de recommencer à neuf sur Facebook avec à peine quiconque me suit ou d’aller à Twitch où tout le monde va.  »

Twitch a une réputation de toxicité, et bien que Mixer soit loin d’être parfait, de nombreux streamers ont l’impression qu’il était un peu plus gérable. « J’ai quitté Twitch en raison d’une toxicité homophobe que j’ai dû subir après avoir été plusieurs fois en première page », a déclaré Gitsie. «Cela m’a laissé dans une situation difficile sur le plan émotionnel, car je n’étais pas prêt à 100% pour le changement dans ma communauté après la première page.»

Alors que certains streamers ont cité des fonctionnalités telles que les streams presque sans latence comme raison pour laquelle ils sont allés sur Mixer, la plupart sont restés parce qu’ils aimaient les autres streamers et téléspectateurs qu’ils y ont rencontrés. « Pour moi, Mixer était plus qu’une simple plateforme de streaming », a déclaré Foxyzilla. «C’était un espace pour moi d’être moi, de m’exprimer et de nouer des amitiés. C’était ma thérapie, mon espace heureux. Je savais que lorsque je cliquais sur le bouton «mettre en ligne», je ne serais pas seul, car j’avais un groupe de personnes merveilleuses avec qui j’appelle ma famille pour passer du temps tous les jours. »

Bien que Mixer soit toujours opérationnel pour le moment et le restera jusqu’à fin juillet, la plupart des streamers sautent du navire en perdition en ce moment. Ils connaissent un succès mitigé. Mixer est une petite plateforme, ce qui signifie que le partenaire Mixer moyen n’est pas aussi grand que le partenaire Twitch moyen. Certains streamers de Mixer, cependant, avaient encore transformé le streaming en carrière et nécessitent désormais les avantages du partenariat Twitch (emplacements d’émote supplémentaires, autres fonctionnalités personnalisées, accès à diverses opportunités de gagner de l’argent) pour continuer.

LuckyShots a déclaré à Kotaku qu’il avait en moyenne environ 300 téléspectateurs simultanés sur Mixer, ce qui – après avoir récemment dirigé les gens vers lui sur Twitch – s’est traduit par une audience d’environ 70 téléspectateurs simultanés sur la plate-forme appartenant à Amazon, avec quelques pics qui ont amené lui jusqu’à près de 100. Pourtant, cela a suffi pour lui mériter le statut de partenaire Twitch après avoir postulé cette semaine. D’autres partenaires Mixer postulent également, bien qu’il reste à voir comment se situent les personnes en dehors du seuil d’audience standard des partenaires de Twitch (environ 75). Cubanees, également partenaire de Mixer, est dans ce bateau. Ses derniers flux Twitch ont atteint un maximum de 30 à 60 téléspectateurs simultanés. Elle a demandé le partenariat avec Twitch cette semaine, mais n’a toujours pas reçu.

«La seule chose dont je m’inquiète, c’est de devenir partenaire», a-t-elle déclaré. « C’est tout ce que j’espère voir arriver sur Twitch pour continuer ma carrière de streaming. »

«J’ai littéralement tout mis dans tout cela. J’adore ce que je fais, et maintenant je passe à Twitch et j’espère que les gens me suivent et veulent continuer à faire ce que nous faisons – c’est tellement décourageant et triste.  »

D’autres streamers Mixer sont confrontés à un problème plus particulier: les interdictions Twitch. Foxyzilla et Lindsy Wood tentent tous les deux de revenir de l’exil de Twitch; Foxyzilla dit qu’elle a été interdite il y a quatre ans après que quelqu’un s’est abonné frauduleusement à sa chaîne des centaines de fois en utilisant des cartes de crédit volées, et Wood a perdu sa chaîne Twitch il y a deux ans après avoir diffusé sans le savoir avec un streamer qui avait été suspendu, puis, plus tard, en recevant deux grèves de contenu sexuel.

Lorsque les nouvelles de Mixer ont éclaté plus tôt cette semaine, Foxyzilla pensait qu’elle était finie. Facebook n’était pas une option pour elle, car « un alias en ligne est important pour beaucoup d’entre nous pour des raisons de sécurité, et il y a tout simplement trop de problèmes de confidentialité. » Elle a pensé que sa carrière de streaming était terminée, elle a donc publié une vidéo à ce sujet sur Twitter.

« Je veux que Twitch m’entende, m’envoie un message sur l’un de mes appels, ouvre simplement un dialogue », a déclaré Foxyzilla dans la vidéo, en larmes. «Donnez-moi juste une autre chance. Je n’ai rien fait de mal. S’il vous plaît. Mon cœur est dans cette industrie, mon cœur dans cette communauté. »

Après avoir été captée par plusieurs personnalités majeures de la communauté du streaming et dans ses environs, sa vidéo compte désormais plus de 500 000 vues. Le lendemain, Twitch a rendu son compte.

« J’étais allongée dans mon lit, submergée d’émotion lorsque j’ai reçu la réponse à l’appel par e-mail », a déclaré Foxyzilla à Kotaku au moment où elle a récupéré sa chaîne Twitch. «Je me suis immédiatement assis droit, sous le choc, et j’ai commencé à brailler et à trembler. Mon cœur avait l’impression d’être sur le sol. Honnêtement, je ne pouvais pas le croire; J’avais l’impression de rêver. Ensuite, je me suis simplement levé, j’ai sauté sous la douche, j’ai rincé mes larmes, j’ai lavé mes cheveux … et j’ai senti toutes les émotions difficiles se transformer en excitation. »

Initialement, Wood, qui a récolté près de deux millions de vues au total sur Mixer et a été mis en avant par la plate-forme en tant que streamer à suivre juste avant l’annonce de la fermeture, n’a pas eu la même chance. Jusqu’à hier, sa chaîne Twitch est restée suspendue.

«Je n’ai jamais voulu quitter Twitch», a-t-elle déclaré à Kotaku dans un e-mail. «C’était ma première maison.»

Wood conteste dans une certaine mesure le contenu sexuel qui la frappe. Elle dit que dans le cas de la première grève, elle était entièrement vêtue mais dansait d’une manière que Twitch jugeait «sexuelle». Quant à la deuxième fois, elle soutient que les rapports que Twitch a reçus des téléspectateurs n’étaient même pas vraiment à son sujet. Elle croit qu’elle a été brigadée – qu’un groupe de personnes l’a dénoncée de façon malhonnête.

« La personne qui m’a fait brigader a fait cela pour revenir à l’un de mes modérateurs de chaîne pour les avoir bannis de mon flux pour être inappropriés », a déclaré Wood. «Ils se sont ensuite vantés de m’arrêter à plusieurs streamers. Cette personne a vu son compte banni à cause de cela, mais mon cas n’a plus jamais été réexaminé, à ma connaissance. »

Elle a demandé une deuxième chance sur la base que «mon temps sur Mixer a prouvé que j’avais appris à respecter les ToS et à développer une communauté forte et solidaire» et a fait campagne en faveur de cela sur Twitter. Hier, après une bataille difficile, elle a réintégré sa chaîne.

«J’ai reçu un peu de négativité de la part de personnes qui ne me connaissent pas ou ne me regardent pas», a-t-elle déclaré à propos des commentaires de personnes qui lui ont dit de trouver un autre emploi et ont porté des accusations contre son passé. «Les gens qui me connaissent et font partie de la communauté Mixer avaient tellement de choses incroyables à dire. L’effusion d’amour et de soutien était vraiment incroyable à vivre, et je ne peux pas attendre mon premier stream dans ma nouvelle maison.  »

Les streamers qui ont pu passer à Twitch font de leur mieux, mais ils restent découragés par la perspective de devoir, à certains égards, recommencer à zéro.

« Je ne me sens pas très bien à ce sujet », a déclaré ShadowKal, qui diffuse actuellement sur Twitch et Facebook. «Je me sens perdu et je ne sais pas quoi faire. Je vois beaucoup de gens prendre des décisions imprudentes au lieu de penser à leur avenir. Je pense que beaucoup de gens suivent leurs amis au lieu de décider ce qui leur convient le mieux … Il est difficile de recommencer, et je ne sais pas trop comment tout se passera ni même quelle plateforme est la meilleure plateforme pour moi en ce moment. « 

« Ça craint, mec », a déclaré LuckyShots. «J’ai littéralement tout mis dans tout cela. J’adore ce que je fais, et maintenant je passe à Twitch et j’espère que les gens me suivent et veulent continuer à faire ce que nous faisons – c’est tellement décourageant et triste. Mon cœur est si lourd pour ceux qui viennent de s’associer [on Mixer] ou pourrait avoir un public plus restreint. « 

Gitsie a souligné un autre inconvénient: Mixer est sorti de manière nettement hostile aux créateurs, et avec un concurrent de moins poussant Twitch et d’autres plates-formes à s’améliorer, ils ressentiront encore moins de pression pour mieux traiter les streamers.

« Le plus gros problème que je pense que nous allons de l’avant est que maintenant, Twitch a moins de concurrence réelle, ce qui pourrait entraîner un glissement des normes et des progrès au point mort », at-elle déclaré.

Le bois essaie de maintenir une perspective optimiste.

« Il est décourageant de devoir recommencer », a-t-elle déclaré. «Mais je suis un travailleur acharné. J’ai mis le temps et les efforts nécessaires pour réussir. Je l’ai fait avec Mixer, et je le referai. Cela ne m’arrêtera pas. La doublure argentée que je vois est la suivante: Twitch et d’autres plates-formes ont maintenant une chance de nous montrer qu’ils peuvent mieux prendre soin de nous que Mixer. Qu’ils nous respectent en tant que créateurs et veulent ce qu’il y a de mieux pour nous. Nous ne recommençons pas de zéro, nous recommençons par l’expérience. »

Histoires recommandées

L'illustration de l'article intitulé Arrêt soudain de Mixer incite les streamers à redémarrer leur carrière sur TwitchL'illustration de l'article intitulé Arrêt soudain de Mixer incite les streamers à redémarrer leur carrière sur TwitchL'illustration de l'article intitulé Arrêt soudain de Mixer incite les streamers à redémarrer leur carrière sur Twitch

La duchesse Meghan veut montrer au prince Harry le meilleur de LA

«Ex Machina»? Un robot I.A. a appris à jouer et jouera dans un film