Touche pas à mon poste : un chroniqueur révèle être atteint d’une maladie méconnue !

Ce mercredi 16 septembre 2020, un des chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon poste » (TPMP) a confié qu’il était atteint d’une maladie méconnue qui provoque de très fortes douleurs. Ces dernières semaines, sa maladie s’est empirée, l’empêchant ainsi d’honorer son rendez-vous avec ses téléspectateurs.

« Je souffre de fibromyalgie (…) les trois heures de train m’épuisent. »

Il est le plus jeune chroniqueur à s’asseoir autour de la table de Cyril Hanouna dans TPMP sur C8. Il avait annoncé fièrement qu’il venait de renouveler son contrat pour la onzième saison de l’émission. Il s’agit de Clément Garin qui n’a pas manqué de remercier pour la confiance que ce dernier lui a accordée. Cependant, la rentrée du chroniqueur ne s’est pas aussi bien déroulée qu’il l’aurait souhaité. En effet, le jeune homme de 23 ans souffre d’une maladie méconnue qui l’entrave énormément dans son travail.

View this post on Instagram

Depuis mon retour à TPMP le 2 septembre dernier, vous êtes nombreux à me demander pourquoi je suis si peu présent autour de la table. J’aurais dû être présent ces 9 et 16 septembre, mais j’ai annulé mes présences au dernier moment, pour un même motif que je garde secret depuis longtemps mais que j’ai aujourd’hui envie d’évoquer publiquement. Souvent, vous avez été nombreux à me signaler que je ne me tenais pas bien sur mon dossier, que j’étais avachi sur la table, que je me touchais le bas du dos en permanence avec les mains, en vérifiant bien que la caméra ne soit pas branchée sur moi… A chacune de mes prestations, j’essaie au plus possible de masquer mes douleurs, de les occulter le temps de quelques heures, mais le corps a ses raisons. Les douleurs sont insupportables, et interviennent par crises. Ces dernières semaines, elles se sont accentuées et me contraignent à rester alité. Je souffre de fibromyalgie, une maladie qui se caractérise par des douleurs musculaires intenses, des maux de tete insupportables, des troubles digestifs divers, et une fatigue chronique. A chacune de mes prestations dans TPMP, je donne l’image de quelqu’un d’amorphe, mollasson. Ce n’est pas l’image que j’ai envie de donner de moi, mais les trois heures de train m’épuisent et ne font qu’accentuer mes douleurs. Il m’est donc impossible de faire semblant : j’ai mal, et j’ai du mal à le cacher. A 23 ans seulement, je dois accepter l’idée d’avoir toujours mal au dos, aux jambes, à la tête et au ventre. J’ai 23 ans et je dois accepter l’idée qu’il n’y a aucun traitement qui puisse me guérir : Doliprane, Spasfon, Moxydar et Dafalgan sont mes meilleurs amis. La maladie évoluant par crises, il y a des semaines plus compliquées que d’autres, et ces deux dernières semaines sont particulièrement éprouvantes. Mille mercis à Cyril Hanouna et à ses équipes pour leur patience et leur compréhension. J’espère être très vite de retour autour de la table, et si possible sans douleurs et avec le sourire.❤️

A post shared by Clément Garin (@garinclement) on

Depuis le retour de l’émission le 31 août dernier, la présence de Clément Garin sur le plateau de TPMP se fait de plus en plus rare. Son absence très remarquée a suscité beaucoup de questions parmi les téléspectateurs. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, bon nombre de ces derniers lui ont demandé ce qui n’allait pas. Alors, jugeant utile d’en parler afin de mettre fin aux inquiétudes de ses fans, le jeune chroniqueur de TPMP a pris la parole sur Twitter. Ainsi, il s’est expliqué en détail sur cette maladie qui est à l’origine de ses tracas.

« J’aurais dû être présent ces 9 et 16 septembre. Or, j’ai annulé mes présences au dernier moment à cause d’un même motif.  J’ai gardé secret pendant longtemps, mais aujourd’hui,  j’ai  envie d’en parler en publique » a dit Clément Garin. Puis, ce dernier a affirmé que beaucoup de personnes lui font constamment remarquer qu’il semblait être en total inconfort lorsqu’il était assis autour de la table de TPMP. En mettant trop souvent ses mains dans le bas de son dos, il donnait l’impression d’une personne en flasque.

Alors, le jeune chroniqueur explique qu’il faisait tous ces gestes pour dissimuler sa souffrance. Cependant, ses douleurs se sont intensifiées ces dernières semaines, et ils sont devenus quotidiens. C’est alors que l’Agenais de 23 ans explique en donnant les informations détaillées à propos de sa maladie : « Je souffre de fibromyalgie. Il s’agit d’une maladie méconnue. Il se caractérise par des douleurs intenses au niveau des muscles, de graves maux de tête, des troubles digestifs ainsi qu’une fatigue chronique ».

View this post on Instagram

On fait bronzette pour la rentrée 😏

A post shared by Clément Garin (@garinclement) on

Clément Garin poursuit en disant que dernièrement, il donnait l’image d’une personne peu énergique, antipathique et manquant de charisme dans ses prestations dans TPMP. Or, il a avoué qu’il déteste renvoyer cette image-là. Alors, le jeune chroniqueur explique que c’est le trajet qu’il fait pour rejoindre le plateau de TPMP qui l’exténue. « Les trois heures de train m’épuisent. Ils accentuent mes douleurs quotidiennes qui sont surtout plus intenses en soirée » a confié Clément Garin.

Une maladie incurable avec laquelle l’Agenais doit s’habituer.

Cette fibromyalgie dont souffre Clément Garin lui fait tellement mal qu’il ne peut plus  dissimuler sa souffrance. Dorénavant, le jeune chroniqueur doit s’adapter afin de vivre au mieux avec ses douleurs lombaires ainsi que ses graves maux de tête. En effet, cette maladie dont il souffre est malheureusement incurable, du moins pour le moment. Toutefois, l’Agenais garde l’espoir de retrouver la pêche au plus vite afin de ne pas manquer un seul des rendez-vous à venir qu’il a avec son public et ses amis .

Par ailleurs, Cyril Hanouna n’a pas manqué de soutenir son plus jeune chroniqueur en lui adressant les mots pleins d’affection suivante : « Mon Clem, on t’envoie de la force. Ta place t’attend mercredi prochain »,  de quoi redonner de la vigueur à Clément Garin.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !