Tout le monde n’est pas capable de devenir un homme d’état ! La douce pique de Nicolas Sarkozy à Éric Zemmour !  

L’ex-chef de l’état, Nicolas Sarkozy qui a gouverné la France de 2007 à 2012 est sorti de son mutisme et s’est exprimé sur l’actualité politique à l’approche de la présidentielle de 2022. C’était au cours d’un déjeuner du Chinese Business Club auquel il a été invité. L’ancien président a jeté un coup d’œil subtil à la candidature probable du polémiste Eric Zemmour en prenant de la distance avec tous ceux qui souhaitent revendiquer l’héritage du Général de Gaulle, 51 ans après sa mort.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Nicolas Sarkozy (@nicolassarkozy)

« Les candidats se réclament de ce qu’ils veulent »

L’ancien locataire a été sommé au cours de cette rencontre, d’opiner sur l’héritage laissé par le Général Charles de Gaulle et la volonté manifeste de l’essayiste de s’approcher, voire s’approprier certaines de ses idées, l’ancien chef de l’état s’est montré d’abord tact : « Je ne veux pas dire du mal de qui que ce soit », a-t-il confié. Il poursuit en affirmant ne pas savoir si lui-même était Gaulliste avant de s’en prendre sans langue de bois au journaliste.

« Qu’est-ce qu’il penserait, le Général, aujourd’hui, qu’est-ce qu’il ferait ? A quel point de l’échiquier politique aujourd’hui il serait ? Est-ce qu’il aurait été absolument enthousiasmé par la GPA ? », s’est demandé l’ancien locataire de l’Elysée avant de répondre : « Pas sûr, pas sûr. Après, les candidats se réclament de ce qu’ils veulent. Et quand on n’a pas beaucoup de racines on essaye de s’en donner. Et plus on est hors-sol, plus on essaye de se raccrocher à un courant politique », a-t-il taclé.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Nicolas Sarkozy (@nicolassarkozy)

« Comparer Zemmour à de Gaulle, c’est fort hein »

Devenu le centre de toutes les attentions et de toutes les polémiques, Éric Zemmour a dû avoir une énième fois les oreilles sifflantes. Contrairement à d’autres, plus hésitants à propos de l’essayiste ou le soutenant ouvertement, le membre du Conseil constitutionnel français l’a étrillé ostensiblement.

Dans la suite de son propos, Nicolas Sarkozy a ainsi remis en doute la capacité de certains à gouverner le pays en cas d’élection. « Toute parole ne se vaut pas, tout le monde n’est pas capable d’être un homme d’État, le droit à la parole n’existe pas, ça se mérite. Tu veux monter sur scène, ok, c’est 40 ans de cicatrices », a-t-il clamé avant de tourner en dérision le polémiste qui se dit marcher dans les pas de Charles de Gaulle. « Bref, vous avez compris que je ne veux pas répondre à votre question, mais enfin, comparer Zemmour à de Gaulle, c’est fort hein, mais peut-être n’avez-vous pas entendu ce qu’il a dit de Pétain. Je ne suis pas sûr que le général de Gaulle aurait forcément apprécié ce que Zemmour a dit de Pétain », a-t-il insisté.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Tout le monde n’est pas capable de devenir un homme d’état ! La douce pique de Nicolas Sarkozy à Éric Zemmour !