Va-t-on vers la fin de l’utilisation d’animaux dans l’émission « Fort Boyard » ?

L’émission Fort Boyard est de plus en plus pointée du doigt à cause de l’utilisation d’animaux pendant les épreuves du jeu.

Fort Boyard
Source : L'Actu

Nombreux sont ceux qui clament la maltraitance animale et une exploitation d’animaux à des fins de divertissements. 2 est en train de réfléchir sérieusement à la question.

« Maltraitance animale » clament les militants en faveur du droit des animaux, la production de rassure

Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à élever la voix contre l’utilisation d’animaux dans l’émission Fort Boyard. Parmi eux, Rémi Gaillard, qui a dit qu’il participerait volontiers à Fort Boyard à une seule condition : que la production cesse d’utiliser des animaux pendant l’émission, car ils n’ont rien à faire là. De plus, le vidéaste et activiste de la cause animale français a été on ne peut plus clair en disant qu’enfermer des tigres dans une cage et les utiliser dans un cirque, c’est les maltraiter.

Étant du même avis que ce dernier, a tout de même accepté de participer à l’émission en août dernier. Toutefois, le présentateur de « Sur le front » a demandé à ne pas être confronté à une épreuve dans lequel il y a des animaux. Plus tard, le s’est dit en faveur d’une émission sans animaux. Il a également ajouté qu’il est contre le fait d’exploiter des animaux sauvages à des fins de divertissement et qu’ils n’ont rien à faire dans un fort au beau milieu de l’océan.

Cependant, devant toutes ces opinions qui déferlent de partout, la production en charge de l’émission Fort Boyard a aussi son mot à dire. Par la voix d’Alexia Laroche-Joubert, les patrons d’Adventure Line Productions assurent qu’ils font preuve de beaucoup de vigilance et de respect envers les animaux. La productrice a également ajouté qu’ils collaborent avec des vétérinaires diplômés qui sont disponibles en tout temps et qui ont su développer des liens affectifs avec tous les animaux du Fort.

Par ailleurs, Alexia Laroche-Joubert a précisé que tous les participants reçoivent des consignes avant de démarrer les épreuves. Pour appuyer les dires de cette dernière, Yoann Riou, journaliste sportif, a précisé qu’avant le tournage, la production leur a montré la manière de manipuler les mygales ou les serpents moyennant des répliques en plastique. « Nous n’étions pas là pour les jeter, ni les cabosser et encore moins les tuer », a-t-il martelé.

Muriel Arnal « One Voice » : Une maltraitance animale que l’on montre sur les services public

Le sujet de l’utilisation d’animaux dans Fort Boyard a déjà été débattu bien des années auparavant. En effet, en 2015, Aymeric Caron a demandé spécialement à participer à une émission sans animaux. Toutefois, il n’a pas obtenu gain de cause. Par la suite, le journaliste, avec son opinion antispéciste, avait porté haut la voix de l’association de défense L214 qui milite pour le droit des animaux. Aujourd’hui, il est indigné de constater qu’il n’y a pas eu la moindre évolution dans Fort Boyard.

C’est alors qu’à l’occasion du 26e anniversaire de l’émission, l’association One Voice a fait une collecte de signature pour dénoncer « l’utilisation à des fins récréatives » d’animaux dans le jeu. 18 000 personnes ont ainsi signé la pétition. Ce fut aussi l’occasion pour l’association de poser la question suivante : « Si tous, sans exception, sont terrorisés, alors, peut-on parler de divertissement ? » Pour Muriel Arnal, présidente de One Voice, rien ne justifie le fait de gagner de l’argent en exploitant des animaux. « Vingt-deux pays de l’Union européenne ont interdit la maltraitance animale. Pourtant, chez nous, on montre ça sur le service public » a-t-elle dit.

View this post on Instagram

Les candidats arrivent ! Très bonne avant dernière émission à tous. Retrouvez le résumé de l'émission publié en direct sur notre site ! #FortBoyard https://www.fort-boyard.fr/emissions/10_2020.php#resume @wespiserd @olivierminneoff @cyrilferaud_off @perefourasf2 @passemurailleoff @willy_rovelli_ @alp_fr #epreuve #boyard #tresor #culte #patrimoine #adventurelineproductions #perefouras #iledaix @larochelle17000 @rochefortocean @france2 #france2 @ma_charente_maritime #télé #tv #coulisses #fortboyardfr #fortboyard2020 #JaziratAlKanz @infinimentcharentes #perefouras #passe_partout #fouras #felindra @tourismecharentesmaritime @magloiredelcros #vacances #summer #ete2020 #iledoleron #fouras

A post shared by Fort-Boyard.fr (@fortboyardfr) on

De son côté, France 2 se rend compte à quel point le sujet est très sensible. De ce fait, la chaîne serait sur le point de réfléchir à un nouveau concept pour l’émission afin de redorer son blason. « C’est un sujet complexe, tente un cadre du service public. On aborde souvent la cause animale dans Cash Investigation ou d’autres émissions d’information et documentaires animaliers. Notre prise de conscience sur ces thèmes ne date pas d’hier, et elle évolue encore » a précisé la chaîne qui a déjà dû supprimer l’épreuve des cylindres dans l’émission Fort Boyard il y a de cela deux ans, car elle serait trop sexiste.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !