Vacances d’été : Paris et les Pays de la Loire en zone orange, comment cela va-t-il vous impacter ? Décryptage !

Face à la réapparition du Covid-19, le ministère belge des Affaires étrangères a effectué quelques mises à jour sur son site.

Coronavirus
Source : capture PIxabay

Dans la liste des destinations de voyage, la zone orange a été étendue à certaines zones françaises dont les départements d’Île-de-, incluant Paris, ainsi que les pays de La Loire. Les personnes qui se rendraient dans ces lieux ou qui seraient en provenance de ces régions, devraient effectuer un test de dépistage à leur retour et seraient placées en quarantaine.

Les destinations de voyage en zone orange

La direction générale de santé (DGS) a annoncé la survenance de 14 nouveaux cas de décès liés au en France. Ce qui ramènerait le nombre total à 30.223 depuis le début de la pandémie. La DGS précise en effet dans son communiqué : « La circulation virale est toujours soutenue en France. Le nombre de tests réalisés augmente depuis plusieurs semaines et frôle désormais les 500.000 par semaine avec un taux de positivité à 1,3%».

Suite à cette annonce inquiétante, le ministère des Affaires étrangères a décidé d’actualiser les informations concernant la situation de certains lieux de destination en France. À titre de rappel, la frontière entre la Belgique et la France a rouvert le 15 juin dernier. Actuellement, cette frontière est toujours ouverte. Toutefois, certaines zones françaises auraient été rajoutées à la liste des destinations placées en vigilance accrue. Il s’agirait, entre autres, de la région parisienne et des pays de la Loire. Cela signifierait que les voyages à destination de ces zones resteraient possibles, mais seraient soumis à certaines conditions. Tous les voyageurs qui souhaiteraient se rendre dans ces régions se verraient recommander de faire un test de dépistage virologique et une mise en quarantaine.

La plupart des régions de la République Tchèque, notamment Moravie, Prague, Strední Cechyet ainsi que la zone du sud-est seraient aussi classées en zone orange. Les voyages sont également possibles dans les régions suivantes, mais seraient conditionnés à certaines mesures : Chypre (test obligatoire), Irlande, Estonie, Lituanie et Lettonie (quarantaine), Danemark (test obligatoire pour le Groenland et les Îles Féroé), Islande (test obligatoire ou quarantaine). Outre la France, la liste des destinations en zone orange compte aussi l’Autriche (Oberösterreich et Vienne), la Bulgarie, la Croatie (région adriatique et région continentale), l’Espagne (Aragon, , Pays basque, Navarre, La Rioja, Estrémadure), le Luxembourg, la Pologne (Slavonie et Malopolski), le Portugal (Algarve), la Roumanie, la Slovénie (Pomurske, Savinsky, Zasavska), la Suède ainsi que le Royaume-Uni dont le Midlands, North East, Yorkshire, , Irlande du Nord, Pays de Galles.

Les destinations où les voyages ne sont pas autorisés

Si la région de l’Île-de-France et les pays de la Loire sont passés en vigilance orange, le reste de la France demeure en code vert. Cependant, il ne serait toujours pas autorisé de voyager dans certaines régions, classées en zone rouge. Pour l’instant, il serait interdit de se rendre dans les destinations suivantes : les zones portugaises dont les régions d’Amadora, d’Odivelas, de Sintra, de Loures et de Lisbonne, Leicester au Royaume-Uni. En Espagne, les provinces de Lérida (en Catalogne) et Huesca (en Aragon) sont également mises en zone rouge.

Ainsi, les pays qui seraient maintenus en zone verte seraient l’Allemagne, une partie de l’Autriche et de la Croatie, l’Espagne, la Finlande, la France en dehors de la région parisienne et des pays de la Loire, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, Liechtenstein, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, une partie du Portugal et aussi de la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Slovénie, la Slovaquie et la Suisse.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.