Vacances scolaires et coronavirus : attention, il y a du monde sur les pistes de ski !

Pendant les vacances scolaires, la vigilance doit être au rendez-vous, car, dans le cas contraire, vous pourriez être contaminé.

Ski
Source : capture Pixabay

Les scolaires ont démarré doucement notamment avec la zone A, mais une petite accélération a été identifiée avec la zone C puisque les Parisiens ont eu l’occasion de prendre quelques congés. Par conséquent, ce sont les pistes de ski qui ont été prises d’assaut et il faut être très vigilant avec cette foule. Certes, les remontées mécaniques sont fermées, mais cela n’a pas dérangé les Français qui sont nombreux à s’adonner aux plaisirs de la neige.

Une grande affluence pour les vacances scolaires

Avec l’incertitude qui a pu planer au cours du mois de janvier par rapport au ou à des restrictions plus massives, les Français ont tardé à prendre quelques congés et à réserver des logements. Toutefois, après les conférences de presse de et d’Olivier Véra, tout s’est finalement accéléré. Le troisième confinement n’a pas eu lieu pour le plus grand désarroi des professionnels de la et les citoyens ont eu l’occasion de réserver des logements.

  • Selon le journal Sud-Ouest, nous apprenons que ce sont près de 3000 personnes qui étaient présentes ce 14 février dans la station de ski de Gourette.
  • L’ensoleillement était au rendez-vous alors que les températures n’étaient pas si basses, les Français ont ainsi pu profiter des joies de la luge et même du ski.
  • Certaines personnes ont tendance à craindre ces congés de février, car si l’attention est relâchée, l’épidémie pourrait reprendre de la force pour les prochaines semaines.
  • Même sur les pistes de ski, il faut donc porter le masque, respecter les gestes barrières ainsi que la distanciation sociale surtout lorsque le monde est au rendez-vous.

Privilégiez forcément les zones où l’affluence est moins conséquente, car il ne faut pas oublier que le coronavirus est toujours présent dans nos vies et cela est au rendez-vous depuis près d’une année. Cette station n’a pas été la seule à faire carton plein puisque le Progrès nous annonce que la fréquentation est intéressante pour la station des Estables.

Si les professionnels du tourisme et de la montagne pensaient que cette saison serait catastrophique, ils ont pu constater que les vacances scolaires de février avaient finalement attiré la foule. C’est un point positif, mais également un problème alors que les variants ne cessent de circuler en France.

La troisième vague des vacances scolaires se profile à l’horizon

Ce vendredi, la zone B sera donc la dernière à rejoindre les autres zones pour des vacances scolaires, l’affluence pourrait donc être importante notamment dans le Grand Est et dans le sud-est de la France. Par contre, il est important de noter que les congés seront terminés pour la zone A, les élèves auront l’occasion de retrouver leurs classes dès lundi prochain. Toutefois, le week-end prochain pourrait être important avec une forte affluence sur les pistes de ski notamment pour la journée de samedi.

S’il s’agit d’une lueur d’espoir pour tous les professionnels de la montagne, c’est une vive inquiétude pour certains médecins par exemple alors que les hôpitaux et les cliniques devraient passer en organisation de crise dès ce jeudi à cause des services de réanimation qui auraient tendance à se tendre de plus en plus. En ce qui concerne la communauté de commune Mézenc-Loire-Mégal, une dérogation a été obtenue notamment pour l’ouverture du Lugik Parc, ce qui a notamment pu plaire à toutes les personnes présentes.

Ne baissez surtout pas votre vigilance, car, même si les vacances scolaires font du bien au moral, il ne faut pas oublier l’épidémie qui est toujours au rendez-vous.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.