Valérie Damidot revient sur son passé de femme battue et elle ne mâche pas ses mots !

Invitée dans l’émission “Le Jarry Show” présentée par l’humoriste du même nom, Valérie Damidot s’est confié sur son passé de femme battue. Un passé douloureux qui a fait d’elle la femme qu’elle est aujourd’hui…

Un show humoristique qui met en lumière les personnalités françaises

On ne présente plus l’humoriste Jarry qui s’est fait connaître en tant qu’ télé sur TF1. Aujourd’hui il revient en grande pompe sur sa chaîne Youtube suivie par près de 140.000 abonnés.

Chaque semaine, à l’occasion du Jarry Show, il reçoit des invités de marque en interview. On a notamment récemment pu voir passer dans son émission, certaines figures de l’actualité française telles que le chanteur français Bilal Hassani, l’humoriste Tristan Lopin (qui a été invité avant son terrible accident en vélo), ou encore la jeune Youtubeuse et humoriste Lola Dubini.

La semaine dernière c’était au tour de , l’ancien acheteur d’Affaire conclue de se prêter au jeu des questions-réponses. Une émission qui avait rassemblé beaucoup de monde, notamment parce que le jeune homme s’était confié sur le fait qu’il était amoureux et en couple avec deux personnes. L’occasion pour lui de revenir également sur son récent crush pour l’animateur , qu’il a toujours trouvé « hyper sexy ».

View this post on Instagram

@jarrytypique ❤️🤘🏼

A post shared by val damidot (@valoulagitane) on

« Ta meilleure amie débarque chez toi, elle a un coquard. Qu’est-ce que tu fais ? »

À l’occasion de la dernière édition, diffusée ce mercredi 30 septembre à 17h, les fans de l’humoriste Jarry et de son émission Youtube ont pu apprécier le retour de l’emblématique présentatrice de D&CO et des Plus belles vacances, Valérie Damidot.

Pourtant, cette émission a abordé des sujets plus graves, loin des habituels contenus humoristiques du .

Et c’est suite à une question innocente de l’humoriste que la présentatrice de D&CO est revenue sur son difficile passé de femme battue.

Celui-ci lui avait demandé quelle serait sa réaction si sa meilleure amie débarquait chez elle avec un coquart. De quoi troubler une personne qui a été elle-même victime de violences conjugales comme c’est le cas de Valérie Damidot.

Et si l’emblématique présentatrice de ne s’en est jamais caché, cette émission a certainement fait ressurgir de mauvais souvenirs

« Déjà, faut qu’elle m’explique qui lui a fait ça. Si, en l’occurrence, c’est son mec, comment te dire… Moi je l’ai vécu.”

De par son expérience, Valérie Damidot sait qu’il n’y a pas 36 solutions et que la seule et unique chose à faire est d’appeler la police et de porter plainte, car sans cela, ce genre de problèmes “ne s’arrêtera pas ».

Le douloureux passé de Valérie Damidot

Alors que la présentatrice avait clairement fait comprendre à Jarry qu’elle savait de quoi elle parlait par expérience, ce dernier s’est montré extrêmement surpris qu’une femme avec la personnalité imposante de Valérie Damidot ait pu subir ce genre de violence.

Pourtant, pour cette dernière c’est totalement logique: “Que ce soit les pervers narcissiques, les mecs toxiques, etc. Ils n’ont pas envie de soumettre quelqu’un qui est déjà soumis, ça n’a aucun intérêt, il n’y a pas d’excitation.”

Pour Valérie Damidot, les hommes violents sont comme des “fruits secs” qui se “gorgent de l’énergie des autres”. Et cette violence tant psychologique que physique est d’autant plus excitante pour eux, lorsqu’elle est faite à l’encontre d’une personne forte et qui a une personnalité : ”Défoncer quelqu’un qui a une personnalité, etc. et le réduire à néant, c’est vachement plus excitant pour ce genre de personnage” finit-elle par conclure.

Par chance, Valérie Damidot a avoué au présentateur qu’elle avait rapidement pu se défaire de l’emprise de son ancien bourreau. Pourtant elle avoue tristement avoir minimisé les premiers coups et excusé son ex-partenaire les premières fois en pensant qu’il s’agissait d’une simple crise de jalousie.

Ce genre d’événements est généralement loin de n’être qu’un fait isolé et la violence va souvent bien plus loin par la suite : “Il alternait les claques et les caresses. Ce qui m’a sauvée, c’est qu’il m’a déboité la gueule.” se confie-t-elle. L’occasion pour elle de partir et de tirer un trait sur cette relation toxique et dangereuse.

Sachez que si ce récit vous a touché et que vous vous sentez concerné par ce type de violence, l’état a mis en place un numéro d’aide aux victimes : le 3919.


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !