Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   La guerre du tourisme entre les deux Savoie, qui perd gagne ?

La guerre du tourisme entre les deux Savoie, qui perd gagne ?

Découvrez comment le tourisme attise la rivalité entre les deux Savoie, menant à une division inédite.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Autrefois fiers alliés dans le domaine touristique, les régions de la Haute-Savoie et de la Savoie semblent avoir rompu le pacte. Avec 17,9 millions de nuitées en Haute-Savoie contre 16,2 millions en Savoie pendant la période hivernale de 2019-2020, la concurrence est plus vive que jamais. Qu’est-ce qui a bien pu ébranler leur ancienne harmonie ? De quelle manière cela impactera-t-il les futurs visiteurs ? Plongez dans cet article pour comprendre le nouveau visage des rivalités touristiques entre ces deux royaumes de la montagne.

Ce qu’il faut retenir :

  • Après des années de coopération, les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie s’affrontent désormais dans une guerre sans merci pour attirer les touristes.
  • Cette division est apparue principalement à cause de divergences de stratégies touristiques – la Savoie préférant valoriser la montagne et ses sports d’hiver, tandis que la Haute-Savoie mise davantage sur ses paysages estivaux et son héritage culturel.
  • Cette guerre touristique pourrait impacter l’économie locale et le dynamisme du secteur touristique dans ces deux régions si une nouvelle collaboration n’est pas envisagée rapidement.

L’Agence Savoie Mont Blanc en crise

Depuis 2006, l’Agence Savoie Mont Blanc œuvre pour promouvoir les deux territoires de la Savoie et de la Haute-Savoie à l’international, notamment dans le domaine du ski, face aux grands concurrents étrangers. Cependant, cette structure de promotion touristique traverse aujourd’hui une crise qui pourrait aboutir à sa dissolution.

Un constat amer s’est imposé : désormais, il semble que ce sera chacun de son côté pour les deux Savoie.

Les causes de la discorde

Plusieurs raisons expliquent la situation actuelle et le risque de séparation des deux départements en matière de promotion touristique :

À voir Vueling ouvre-t-elle des vols spéciaux pour la demi-finale à Dortmund ?

  • Des divergences sur la stratégie de communication à adopter
  • Une concurrence exacerbée entre les stations de ski des deux territoires
  • La volonté des élus locaux de renforcer leur identité propre

Divergences stratégiques

Les responsables des deux départements ne semblent pas s’accorder sur la stratégie à mettre en place pour attirer les touristes. Si certains souhaitent capitaliser sur les atouts communs et l’image d’une destination unique, d’autres estiment qu’il faut individualiser les offres de chaque territoire pour mieux se démarquer.

Concurrence entre les stations

La rivalité entre les stations de ski de la Savoie et de la Haute-Savoie n’est pas nouvelle, mais elle prend aujourd’hui une ampleur inédite. Face à la concurrence internationale et aux défis posés par le changement climatique, les acteurs locaux cherchent à se positionner en leaders sur leur territoire respectif.

Une volonté d’affirmation territoriale

Enfin, les élus locaux souhaitent affirmer davantage l’identité propre de leurs départements. Cette volonté se traduit notamment par la mise en avant des spécificités culturelles et patrimoniales de chaque territoire, au détriment d’une promotion commune.

Les conséquences possibles de cette « guerre » pour le tourisme

Si la dissolution de l’Agence Savoie Mont Blanc venait à se confirmer, plusieurs conséquences pourraient être envisagées :

  • Un manque de cohérence dans la communication touristique
  • Une augmentation des coûts de promotion pour chaque territoire
  • Un risque de réputation pour la destination «Savoie Mont Blanc»

Manque de cohérence dans la communication

Le choix de promouvoir séparément les deux territoires pourrait engendrer une certaine confusion chez les touristes et amoindrir l’impact des campagnes de communication. Les messages seraient moins clairs et moins unifiés, ce qui pourrait nuire à l’attractivité de la destination.

À voir Strasbourg: pourquoi cette effervescence littéraire dans le Grand Est?

Augmentation des coûts de promotion

En agissant chacun de leur côté, les deux départements devront supporter des coûts de promotion plus élevés, notamment en termes de publicités, d’événements ou de matériel promotionnel. Cela pourrait fragiliser les budgets des acteurs locaux du tourisme et réduire leurs marges de manœuvre pour investir dans de nouveaux projets.

Risque de réputation pour la destination

La scission entre les deux Savoie pourrait également ternir l’image de la destination «Savoie Mont Blanc» sur le plan international. Les touristes pourraient percevoir cette situation comme le signe d’un manque de cohésion et de qualité des services proposés.

Vers une réconciliation possible ?

Même si la dissolution de l’Agence Savoie Mont Blanc semble aujourd’hui inéluctable, certains acteurs locaux espèrent encore un rapprochement ultérieur. Ils considèrent que l’intérêt commun doit primer sur les rivalités locales et qu’une stratégie partagée profiterait à l’ensemble des territoires.

Pour y parvenir, il faudrait renouer le dialogue entre les différents acteurs concernés et trouver des compromis permettant de concilier les objectifs de chacun. Une refonte de la gouvernance de l’agence et une redéfinition claire de ses missions pourraient être envisagées afin de mieux répondre aux attentes des départements.

En conclusion, la « guerre des deux Savoie » en matière de tourisme met en lumière les difficultés rencontrées pour promouvoir une destination touristique complexe et diversifiée. Seul l’avenir dira si les acteurs locaux parviendront à surmonter leurs divergences au profit d’une stratégie commune permettant d’accroître durablement l’attractivité et la notoriété de leurs territoires.

FAQ – «Désormais, ce sera chacun de son côté» : en tourisme, la guerre des deux Savoie

1. Qu’est-ce que signifie l’expression «Désormais, ce sera chacun de son côté» dans le contexte du tourisme en Savoie?

Cette expression signifie que les deux régions de Savoie, la Haute-Savoie et la Savoie, ont décidé d’opérer indépendamment l’une de l’autre en matière de tourisme, chacune ayant ses propres stratégies et plans de développement.

2. Quelles sont les raisons de cette «guerre» entre les deux Savoie en matière de tourisme?

Les raisons précises peuvent varier, mais elles sont généralement liées à des désaccords sur la meilleure façon de promouvoir le tourisme dans la région. Cela peut inclure des questions telles que l’attribution des fonds, l’investissement dans les infrastructures et la promotion des attractions touristiques.

3. Comment cette séparation affecte-t-elle le tourisme dans la région?

La séparation pourrait avoir une variété d’impacts sur le tourisme. D’une part, cela pourrait potentiellement créer de la concurrence entre les deux Savoie, ce qui pourrait à terme stimuler l’innovation et l’amélioration. D’autre part, la division des ressources et des efforts pourrait éventuellement diluer l’efficacité des initiatives touristiques.

4. Quelles sont les stratégies envisagées par chaque région pour gérer cette situation?

Cela dépend de chaque région et de ses responsables du tourisme. Certaines stratégies pourraient inclure l’investissement dans un type spécifique de tourisme (comme le tourisme d’hiver ou d’été), le développement de nouvelles attractions, la mise en place de campagnes de marketing ciblées, ou l’amélioration des infrastructures existantes.

5. Quel est l’impact anticipé sur les touristes visitant les deux Savoie?

Les touristes pourraient bénéficier de cette situation car chaque région pourrait se concentrer sur le développement de ses propres points forts uniques, ce qui pourrait potentiellement diversifier et enrichir l’offre touristique. Cependant, il pourrait y avoir de la confusion si les stratégies de chaque région divergent significativement ou si les informations sont mal communiquées.

Vous aimez ? Partagez !

Breakingnews.fr est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :